Rachel Carson, la biologiste qui dénonçait l’impact des pesticides il y a 60 ans

Rachel Carson a changé le rapport de l’être humain à l’environnement dès les années 1960 avec notamment son livre Le Printemps silencieux. Inquiétée par la possible disparition des oiseaux, elle y questionnait les pratiques agricoles et scientifiques de son temps dont le recours massif au DDT, un puissant pesticide. Elle a marqué le XXe iècle de son empreinte. Brut nous raconte en vidéo l’histoire de Rachel Carson, l’une des figures les plus importantes du combat écologique.

Ecrire un commentaire

Histoires de Nature, un programme de sciences participatives original et ouvert à tous pour collecter les témoignages des changements environnementaux

Lire l'article