Que se passerait-il en cas d’accident nucléaire à la centrale du Tricastin ?


 
Greenpeace, qui milite pour l’arrêt du nucléaire, présente un scénario des répercussions en cas d’accident grave à la centrale nucléaire du Tricastin. À l’aide de cartes et en fonction des conditions météorologiques, l’association montre les impacts potentiels d’une telle catastrophe.

Charlotte Mijeon, porte-parole du réseau Sortir du Nucléaire, 10 ans après Fukushima : « un accident nucléaire est possible même dans un pays à la pointe de la technologie »

Peut-on être écologiste et pro-nucléaire ?

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • dany voltzenlogel

    Encore heureux que ça ne puise arriver en France.
    Nos ingénieurs et politiciens maîtrisent tout.

    • Pierre CUSTAUD

    Ce sénario est valable pour un acident grave, mais pas pour un accident type tchernobyl ou Fukuschima. Dans ces cas, c’est toutes les régions impactées qu’il faudrait évacuer définitivement (à l’échelle de temps humaine)

Se passer du nucléaire en France ? C'est possible selon un réseau d'experts

Lire l'article