Quand le saumon vient à manquer, les pêcheurs ne remontent que la discorde


Le saumon du Sud-Ouest est au cœur d’un conflit entre les pêcheurs professionnels et les pêcheurs amateurs. Près de Bayonne, la population sauvage a grandement diminué ce qui restreint les prises. Les professionnels qui vivent de cette pêche veulent être les seuls exploitants, les amateurs qui pêchent pour le loisir accusent les professionnels d’être à l’origine de la disparition du saumon sauvage. Dans cette vidéo d’Arte, un pêcheur à la mouche amateur, Antoine Domenec, met en cause la surpêche et également l’agriculture comme cause de la pollution des cours d’eau et de la disparition des saumons.

Le saumon d’élevage débarque sur le plancher des vaches

Le cycle de vie du saumon

Saumon d’Écosse : les conditions d’élevage pointées du doigt par une ONG

Protéger les populations de saumons sauvages face à l’élevage piscicole

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Nathalie CERF

    C est une évidence et une certitude ce pêcheur a la mouche a totalement raison l agriculture intensive pollue nos cours d eau et nous mêmes par la même occasion et nos pêcheurs professionnels soucieux de leur rendement et totalement indifférent à l espèce production et fric sont le moteur principal de ces  » Braves gens « . On vide nos cours d eau nos océans et nos mers nous sommes des irresponsables honte à eux.

    • michel CERF

    Absolument , rien à ajouter .

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article