Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Prendre soin des océans un filet à la fois, la vocation d’une association marseillaise


Les filets de pêche perdus en mer représentent 10 % des déchets mondiaux dans les océans. Brut a suivi l’association marseillaise Palana, un groupe de plongeurs professionnels qui récupèrent les filets abandonnés et les recyclent. La pollution n’est pas le seul impact de l’abandon de ces filets puisque lorsqu’ils sont laissés dans les fonds marins ils continuent d’attraper les animaux marins et tuent des poissons, des cétacés ou des tortues. Depuis 2020, l’association a récupéré environ 2 kilomètres de filets soit plus de 2 tonnes.

 

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Nathalie CERF

    Bravo à cette association courageuse heureusement qu’ il y a encore sur cette planète des gens responsables que dire des autres ? Les filets ne sont pas tombés du ciel !

    • Solange

    EXCELLENTE ! cette association, il fallait ça pour sauver le peuple de la mer, il en faudrait beaucoup d’autres comme ça . Mille bravos !

    • Méryl Pinque

    Attaquons le mal à la racine : ne consommons plus d’animaux marins et les filets de pêche disparaîtront.
    #GoVegan