Le pire ennemi de la planète

Une vidéo poétique sur pourquoi l’Homme est devenu le pire ennemi de la planète et détruit tout sur son passage. Un très beau montage en Flash, qui résume en 3 minutes l’essence du problème, avec un humour distant qui est le bienvenu face à la noirceur du constat. Avec la musique de Peer Gynt de Grieg. A faire circuler, à montrer autour de soi.
Par l’artiste londonien Steve Cutts.

8 commentaires

Ecrire un commentaire

  • […] La destruction de la planète par l'homme.L’homme est le destructeur numéro un de la planète. Comment l’humanité devient le premier ennemi de la planète et détruit tout sur son passage.  […]

    • lolo64

    Quelle est l’espèce la plus invasive de toute ? l’homme bien-sur ! l’animal le plus nuisible de cette pauvre planète.

  • […] Une vidéo amusante et poétique qui explique pourquoi l'Homme est le pire ennemi de la planète  […]

  • […] Une vidéo amusante et poétique qui explique pourquoi l'Homme est le pire ennemi de la planète  […]

    • JM

    il manque une chose : l’attrait de l’argent qui motive la bêtise humaine et à la fin l’Homme devrait se nourrir de billets de banque…à méditer

  • […] Le titre de cet article pourrait être une expression choisie en regardant une carte du jeu Dixit (que je vous recommande pour les longues soirées d’hiver, fous rires et méninges en feu assurés !)… Et pourtant, il n’en est rien. C’est simplement ce que m’évoque cette vidéo de l’artiste Steve Cutts mise en ligne sur http://www.goodplanet.info […]

  • Ce n’est pas l’Homme qui ravage la planète, mais des industriels sans scrupule, des capitalistes qui exploitent toute la planète, et qui exploitent aussi des millions d’hommes.

      • Franck

      On est complice et même plus que complice !
      NOTRE « NOTRE ELITE » VIENT DE DÉTRUIRE 20% DE LA PLANÈTE et on ne fait rien … Ne dit rien, en trente ans nous sommes devenus des lâches !

      NOS AÏEUX DOIVENT VOMIR

Brigitte Gothière, directrice de L214, explique pourquoi recourir à un Référendum d’Initiative Partagée pour défendre les animaux et interdire les élevages intensifs en France en 2040

Lire l'article