L’impact environnemental du chat

Dans une de ses dernières chronique,s le Professeur Feuillage [lire notre interview] revient sur l’impact sur la nature du chat domestique ou sauvage. Espèce invasive, il perturbe les équilibres de certains milieux en étant un redoutable prédateurs pour de nombreuses espèces d’oiseaux et de petits mammifères, sans parler de son empreinte carbone. Sinon,, pour les curieux, UniversScince propose une série de courtes vidéos pour mieux comprendre les origines et le comportement des chats.

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • dominois

    encore un article qui ne dit pas ouvertement que la faute en revient aux maîtres qui ne stérilisent pas leurs animaux et donne la part belle aux papys qui trappent ces chats et les font mourir ou les perdent loin de chez eux.

      • Jean Pierre Durand

      Tout à fait d’accord avec vous.Le chat quel qu’il soit s’eduque comme tout animal. Les problèmes viennent de leurs educateurs. Bien sûr les animaux se gèrent eux mêmes C’est la loi de la loi de la jungle .En cas de surpopulation un Quota pour reguler doit s’appliquer sans pour cela en faire un génocide…….

    • Michel CERF

    Vous avez raison et dire que les chats ne sont pas écolos est d’une stupidité absolue , les humains le sont peut-être ?

Éruption aux Canaries : une centaine de maisons détruites, 5.500 personnes évacuées

Lire l'article