Greenpeace: free the arctic 30

Trente activistes de Greenpeace ont été arrêtés en Russie le moins dernier alors qu’ils s’apprêtaient à aborder une plateforme pétrolière au large des côtes Russes pour protester contre l’exploitation de pétrole en Arctique. Ils ont depuis été mis en examen pour pirateries en bande organisée et sont en attente de leur jugement. Ce samedi, partout dans le monde, des manifestations ont eu lieues pour soutenir ces activistes et demander au gouvernement Russe de les relâcher.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • volpi mireille

    c’est incroyable que les fautifs (les russes) se posent en juges. Pourquoi le monde ne bouge-t-il pas plus ; il faudrait des protestations de tous les côtés.

Moselle : première sortie en public pour deux oursonnes noires au parc Sainte-Croix

Lire l'article