L’exploitation pétrolière des sables bitumineux dans la forêt boréale en Alberta

Ce reportage d’Arte  (disponible jusqu’au 23 septembre) revient sur les conséquences environnementales et sociales de l’exploitation des sables bitumineux dans la forêt boréale de l’Alberta au Canada. Les réserves sont estimées a plus de 33 milliards de barils. Mais, leur extraction requiert de déboiser, de retirer la couche supérieure du sols (2 tonnes de sable pour 1 baril) et d’importantes quantité d’eau et d’énergie. Aujourd’hui, Fort Mc Muurray, la principale ville de la région, compte 450 000 habitants venus chercher fortune car les salaires offerts par l’industrie pétrolières sont parmi les plus élevés du  Canada. La population de la région pourrait tripler dans les 20 ans à venir. L’exploitation risque de se poursuivre en raison de la demande des États-Unis, d’autant plus qu’ils désirent s’affranchir de l’approvisionnement en pétrole venu du Moyen-Orient, et de la hausse des cours du pétrole.

Ecrire un commentaire

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article