Les gorilles du Congo confrontés à la déforestation

Ce reportage Arte en ligne jusque fin mai témoigne de l’impact de l’exploitation forestière dans le Bassin du Congo pour es êtres humains confrontés à la pauvreté et les grands singes menacés par l’exploitation du ois. La chaine écrit : « Face aux critiques émises à l’encontre du secteur forestier, le groupe Danzer a donné une orientation durable à la sylviculture du Bassin du Congo, où vivent de nombreux gorilles. Tous les problèmes ne sont cependant pas réglés… Les gigantesques forêts tropicales humides du nord du Congo abritent les deux tiers des gorilles d’Afrique centrale. Ils ne vivent pas dans des parcs nationaux, mais dans des espaces sylvicoles appartenant à une filiale du groupe forestier germano-suisse Danzer. Doté d’un écolabel, celui-ci a mis en place un plan de gestion forestière raisonnée respectant le cycle de rotation des arbres : inventaire des espèces, formation des bûcherons et ciblage précis des arbres à abattre… Ces mesures empêchent la progression de la déforestation – et par là même, les gorilles peuvent continuer à évoluer dans leur habitat naturel. Encadrée par des spécialistes de l’écosystème, l’entreprise consulte les tribus pygmées vivant dans ces forêts et permet également aux habitants de la région de Ngombé de vivre mieux. Tous les problèmes ne sont cependant pas réglés : la percée de pistes dans la forêt facilite l’accès aux braconniers, qui font trafic de la précieuse viande de brousse, notamment de gorille…« 

Ecrire un commentaire

Grèce: des flamants roses périssent après avoir ingurgité des plombs de chasseurs

Lire l'article