Les gardiens de la nature en Centrafrique

En Centrafrique, plus de 80 % des animaux ont disparu depuis les années 1960 à cause de la guerre et du braconnage. Pour préserver les animaux restant dans le Nord du pays, le gouvernement centrafricain a investi dans la protection de la biodiversité en engageant des « éco-gardes ». Leur mission : traquer les campements des braconniers et confisquer leur matériel leur armement. France 24 s’est rendu sur place pour en savoir plus sur ces protecteurs des réserves naturelles.

A lire sur GoodPlanet Mag’ :

Femme, Massaï et ranger, Anastacia Sein Kupayi, Lionne du Kenya en première lige de la lutte contre le braconnage

Kenya : des Masaï « gardiens de lions » troquent leur lance pour un GPS

La High-tech pour lutter contre le braconnage au Kenya

Afrique: lutter contre le braconnage, nouveau front des vétérans

Ecrire un commentaire

Tony Rinaudo, l’agronome « faiseur de forêts » qui a restauré plus de 5 millions d’hectares de végétation en Afrique grâce à la régénération naturelle assistée : « une des premières choses que nous avons demandée aux gens était de croire dans la valeur des arbres »

Lire l'article