Legacy, le film événement de Yann Arthus-Bertrand, retrouvez nos news et interviews exclusives sur le documentaire dont tout le monde parle

Les feux de forêt en Indonésie


Les feux de forêt en Indonésie menacent non seulement la santé des habitants mais aussi les écosystèmes locaux.  En raison de la pollution de l’air qu’ils entrainent, ces incendies tuent plus de 100 000 personnes. Ils sont déclenchés afin de remplacer la forêt et les tourbières par  des cultures, notamment de vastes plantations d’huile de palme.

6 commentaires

Ecrire un commentaire

    • CAR ELIANE

    C’est de la FOLIE mais où va s’arrêter la folie des hommes ?

  • […] Les feux de forêt en Indonésie menacent non seulement la santé des habitants mais aussi les écosystèmes locaux.  […]

    • Damien

    Nous avons dans le monde actuel, de puissants groupes industriels avec à leurs têtes des financiers, dont les fortunes colossales dépassent celles des Etats. Le monde est leur plaine de jeux où ils imposent à tous leurs règles avec cynisme et inhumanité. Cette situation va en s’empirant. Il s’agit d’une mafia mondiale qu’il faut combattre. Nous, citoyen de cette Terre, devons manifester une vigoureuse opposition par la fermeture de toutes les bourses du monde, ces « maisons » de passe de la spéculation, ces maisons de prostitution de la finance. Alors les choses pourront changer.

      • Cédric

      C’est terrible de voir tant de forêts qui sont détruites pour la culture de l’huile de palme transformée en huile de végétale, et qui met en péril les conditions de vie de millions de personnes et d’animaux dépendants de l’habitat forestier.
      Pour sauver les forêts, il faut arrêter les moteurs de la déforestation : bannir le bois illégal, arrêt de la production d’huile de palme, cuir, agro carburants aux dépens de forêts tropicales.
      Il me semble aussi que pour répondre à l’urgence de la reforestation, en période de crise économique, il est bon de solliciter les épargnants européens pour participer cette tâche sans traquer les dons. Ces épargnants perçoivent des versements par la suite de la vente des éclaircies de bois certifiées ! Mais en aucun des monocultures…des essences diverses qui laissent libre cours à la biodiversité et en adéquation avec les communautés locales. Je trouve ainsi, en tant que passionné de la nature des options telles que le Livret Arbre, intéressantes et bien éloignée de la spéculation des marchés financiers, land grabbing, etc.
      Il est bon de valoriser des actions qui vont à l’encontre de la destruction des biens communs !

    • Cédric

    C’est terrible de voir tant de forêts qui sont détruites pour la culture de l’huile de palme transformée en huile de végétale, et qui met en péril les conditions de vie de millions de personnes et d’animaux dépendants de l’habitat forestier.
    Pour sauver les forêts, il faut arrêter les moteurs de la déforestation : bannir le bois illégal, arrêt de la production d’huile de palme, cuir, agro carburants aux dépens de forêts tropicales.
    Il me semble aussi que pour répondre à l’urgence de la reforestation, en période de crise économique, il est bon de solliciter les épargnants européens pour participer cette tâche sans traquer les dons. Ces épargnants perçoivent des versements par la suite de la vente des éclaircies (de bois certifiés) ! En aucun cas des monocultures…des essences diverses qui laissent libre cours à la biodiversité et en adéquation avec les communautés locales. Je trouve ainsi, en tant que passionné de la nature des options telles que le Livret Arbre, intéressantes et bien éloignée de la spéculation des marchés financiers, land grabbing, etc.
    Il est bon de valoriser des actions qui vont à l’encontre de la destruction des biens communs !

    • Cédric

    C’est terrible de voir tant de forêts qui sont détruites pour la culture de l’huile de palme transformée en huile de végétale, et qui met en péril les conditions de vie de millions de personnes et d’animaux dépendants de l’habitat forestier.
    Pour sauver les forêts, il faut arrêter les moteurs de la déforestation : bannir le bois illégal, arrêt de la production d’huile de palme, cuir, agro carburants aux dépens de forêts tropicales.
    Il me semble aussi que pour répondre à l’urgence de la reforestation, en période de crise économique, il est bon de solliciter les épargnants européens pour participer cette tâche sans traquer les dons. Ces épargnants perçoivent des versements par la suite de la vente des éclaircies de bois certifiées ! Mais en aucun cas des monocultures…des essences diverses qui laissent libre cours à la biodiversité et en adéquation avec les communautés locales. Je trouve ainsi, en tant que passionné de la nature des options telles que le Livret Arbre, intéressantes et bien éloignée de la spéculation des marchés financiers, land grabbing, etc.
    Il est bon de valoriser des actions qui vont à l’encontre de la destruction des biens communs !