Le lac Tchad indispensable à la « survie » des populations

Le lac Tchad indispensable à la

Le lac Tchad indispensable à la « survie » des populations par l’AFP

« Sauvons le lac Tchad ». C’est sur ce thème que s’est ouvert le 8e Forum mondial du développement durable consacré à la sauvegarde du lac, dont la superfice ne cesse de diminuer. Le Premier ministre tchadien a jugé sa sauvegarde indispensable à la « survie » des populations riveraines et à « la paix et la sécurité » de la région. Depuis que la Nasa a montré qu’en 25 ans, la superficie du lac Tchad a été divisée par 10, passant de 25.000 à 2.500 km2, les communautés scientifique et politique tirent la sonnette d’alarme. En cause, la sécheresse qui sévit depuis près de 40 ans, et une surexploitation anarchique de ses ressources. Selon certains experts, le lac est promis à une disparition certaine tandis que les scientifiques sont perduadés que cette idée n’est pas « scientifiquement soutenable ». Interviews de deux scientifiques français qui participent au forum.

Ecrire un commentaire

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article

Le Marché de Rungis va s'étendre au nord de Paris avec nouvelles plateformes et volet agricole

Lire l'article