Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

La vie d’éboueur à Paris

Ludovic travaille comme éboueur à Paris depuis 4 ans et se confie à Brut sur son quotidien. Fier de son métier, au-delà du ramassage des ordures, il le juge tout particulièrement essentiel dans la sensibilisation des gens aux déchets. Il affirme cependant être régulièrement victime et témoin d’incivilités qui nuisent au bon déroulement de son travail.

Voir aussi sur GoodPlanet Mag

A la rencontre des travailleurs des déchets

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Méryl Pinque

    Ne parlons pas de tous ces Parisiens dégueulasses qui, par exemple lors de la Fête de la Musique (un cauchemar pour les éboueurs), déversent dans les rues des tombereaux d’ordures, en plastique ou en verre, que de pauvres gars doivent ensuite ramasser pour un salaire de misère.

    • Xavier

    Je comprends meme pas comment on peut jeter ses cochonneries par terre avec le nombre de poubelle.