La fin des terrasses chauffées à Rennes

Symbole du café à la française, les terrasses chauffées cachent un coût écologique considérable… D’après le cabinet de conseil Carbone 4, le bilan carbone d’une terrasse équipée de quatre braseros au gaz, allumés à pleine puissance pendant huit heures, équivalait à celui d’un trajet de 350 km en voiture. Rennes (Ille-et-Vilaine) est la première ville de France à interdire les terrasses chauffées pour limiter le gaspillage énergétique. Des discussions similaires ont lieu dans d’autres villes. À Paris, le sujet sera à nouveau au menu du conseil de Paris dès le début de l’année 2020. Brut nous explique en vidéo.

5 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Olivier

    Effectivement encore très récemment sur le havre ,j’ ai vu restaurant avec terrasse chauffée a fond totalement vide…..il y a encore de progrès à faire et merci aux politique qui s en soucis

  • Les braseros gaz polluent peut-être l’air de nos cités mais compte tenu du fait que les frais d’utilisation sont environ 3 fois moins elevés qu’avec les radiateurs électriques à effet joule on comprends que ce soit ce mode de chauffage qui soit retenu pour chauffer nos terrasses

    Par contre ce que l’on comprend mal c’est pourquoi l’on n’utilise pas le chauffage thermodynamique échangeant sur l’eau qui permettrait avec un code de 6 de diviser les frais par 2 par rapport aux braseros gaz et ceci sans polluer l’air de nos cités

    Bonne année à tous
    Balendard

  • EXCUSE veuillez lire

    Les braseros gaz polluent peut-être l’air de nos cités mais compte tenu du fait que les frais d’utilisation sont environ 3 fois moins elevés qu’avec les radiateurs électriques à effet joule on comprends que ce soit ce mode de chauffage qui soit retenu pour chauffer nos terrasses

    Par contre ce que l’on comprend mal c’est pourquoi l’on n’utilise pas le chauffage thermodynamique échangeant sur l’eau qui permettrait avec un COP de 6 de diviser les frais par 2 par rapport aux braseros gaz et ceci sans polluer l’air de nos cités

    Bonne année à tous
    Balendard

    • Hernan

    BONNE ANNÉE À TOUS LES LECTEURS DE CE MAGNIFIQUE E-JOURNAL….

    Oui, une bonne décision de la Ville de Rennes. Il faut commencer à accepter qu’il faut faire des concessions sur notre vie quotidienne pour aider notre planète à se tirer de l’affaire dans laquelle nous l’avons menée.

    Et Oui, il faut aussi pousser l’augmentation de l’utilisation de méthodes de chauffage plus modernes et bien moins polluants comme l’est le chauffage thermodynamique dont Balendard parle.

    Comme dit notre Julien Vidal: « ça commence par moi »….!

    Hernan

    • Cointre

    A quand l’interdiction pure et simple des terrasses chauffées ?! Beaucoup de pollution, d’encombrement des trottoirs pour satisfaire quelques uns. Il est grand temps de commencer à être raisonnable.

Stellantis Sochaux construit l'une des plus grandes centrales solaires en ombrières de France

Lire l'article