La fin de vie des bateaux de plaisance

Les bateaux de plaisance posent un problème quand ils arrivent en fin de vie. Près de 20 000 d’entre eux arrivent en fin de vie chaque année en France. Mais; de nombreux propriétaires préfèrent les abandonner voire les brûler ou les couler plutôt que de prendre en charge leur traitement. Un problème à la fois pour l’environnement (navires coulés, batteries, plomb et béton, polyesters, et produits chimiques) mais aussi pour les autres plaisanciers puisque les navires abandonnées peuvent prendre des anneaux dans les ports.  Leur  démantèlement peut coûter plus de 3000 euros.

Quelle fin de vie pour les bateaux de plaisance ?

 Démantèlement des bateaux de plaisance en fin de vie : sans financement, point de filière

 

Un commentaire

Ecrire un commentaire

  • […] Les bateaux de plaisance posent un problème quand ils arrivent en fin de vie. Près de 20 000 d’entre eux arrivent en fin de vie chaque année en France. Mais; de nombreux propriétaires préfèrent les abandonner voire les brûler ou les couler plutôt que de prendre en charge leur traitement. Un problème à la fois pour l’environnement (navires coulés, batteries, plomb et béton, polyesters, et produits chimiques) mais aussi pour les autres plaisanciers puisque les navires abandonnées peuvent prendre des anneaux dans les ports. Leur démantèlement peut coûter plus de 3000 euros.  […]

Le Brésil a coulé l'ancien porte-avions français Foch, contaminé, dans l'Atlantique

Lire l'article