Après le passage du typhon Haiyan, les pêcheurs philippins donnent une seconde vie aux frigidaires

Plus de 4 000 personnes ont trouvé la mort aux Philippines lors du passage du typhon Haiyan qui a fait des millions de dollars de dégâts. Les survivants doivent désormais tout reconstruire et trouver parmi les débris du typhon des nouveaux moyens de subsistance. En transformant des carcasses de frigidaires en coque de bateaux, les pêcheurs touchés par le typhon ont ainsi pu reprendre un semblant d’activité économique et nourrir leur famille. Jimmy Obaldo, 56 ans, raconte : « Ce sont mes enfants qui m’ont donné l’idée. Ils m’ont demandé s’ils pouvaient utiliser les frigidaires comme petits bateaux. Et on a essayé ! » . Le pêcheur utilise de petits flotteurs en bambou pour stabiliser l’embarcation.

Ecrire un commentaire

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article

Le Marché de Rungis va s'étendre au nord de Paris avec nouvelles plateformes et volet agricole

Lire l'article