Faut-il peindre les rues en blanc ?


En période de canicule, toutes les rues ne se valent pas. En effet, selon leur configuration, les couleurs ou matériaux des bâtiments, certaines rues peuvent retenir jusqu’à 10°C de chaleur de plus que d’autres. Pour le prouver, cette vidéo extraite de l’émission « Quand notre thermomètre explose ! », du Monde de Jamy, nous donne emmène à Lyon puis dans le désert, pour des expériences permettant de comprendre comment les couleurs et matériaux jouent sur la température ressentie. Ce phénomène physique peut être une source d’inspiration, pour réduire la température dans les villes et ainsi diminuer l’utilisation de la climatisation pendant les canicules, qui seront plus fréquentes du fait du changement climatique.

À lire également : Comment préparer Paris à de futures canicules ?

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Michel CERF

    Ce n’est pas nouveau , c’est bien pour cela que dans certains pays comme la Grèce les maisons sont blanches !

    • Méryl Pinque

    Au lieu de peindre les rues en blanc, plantons-y plutôt des arbres…
    :((((((((((((((

L'été 2020, le plus sec depuis le début des mesures, selon Météo-France

Lire l'article