Le devenir de l’île aux oiseaux du lac Daumesnil en question ?

Le développement des zones de baignade à Paris est ouvert à enquête publique, rapporte Le Parisien. Au bois de Vincennes, le projet menace, selon ses opposants, le bassin de l’île aux oiseaux du lac Daumesnil. Dans cette vidéo, ils présentent leurs arguments pour sauvegarder ce lac. En effet, l’ouverture de ce bassin pour la nage nécessite des aménagements et risque de perturber les oiseaux en raison de la hausse de la fréquentation du site. « L’étude d’impact environnemental, jointe à l’enquête publique, confirme d’ailleurs que la fréquentation du site, le piétinement des berges ou l’effarouchement des nombreux oiseaux qui nichent sur l’Ile de Bercy ne seront pas sans conséquences pour l’éco-système du lac. Le projet s’est attiré un avis négatif de l’inspectrice de la direction régionale de l’environnement », écrit le quotidien.

6 commentaires

Ecrire un commentaire

    • HARDOUIN MANSARD

    Il n’y a pas que les oiseaux dans cette affaire, mais aussi l’atteinte profonde au paysage « pittoresque » classé en 1960 par André Malraux

    • HARDOUIN MANSARD

    Il y a aussi l’atteinte irréversible au paysage pittoresque » créé par Alphand, et classé par André Malraux en 1960

    • Habertus

    signez aussi la pétition :L’île aux oiseaux , un paradis menacé:https://www.youtube.com/watch?v=4clv6NiD6UQ&sns=fb

    Adressez vos observations sur le site électronique de l’enquête publique en cours du 5 février au 9 mars 2018:https://www.enquetes-publiques.com/Enquetes_WEB/FR/OBSERVATIONS-MDP1.awp?P1=EP17405

    • sylvie

    Ce projet est aberrant sur ce petit lieu classé, c’est la destruction de l’île aux oiseaux, un des plus jolis coins (classé) du bois de vincennes pour une baignade soit disant « écologique »
    où il est prévu :
    – L’effarouchage jour ET nuit (fontaines d’eau lumineuses) des oiseaux et autres animaux sur le site pour raisons d’hygiène (les oiseaux sont sales), l’abattage d’arbres
    – 2 200 personnes par jour et donc un afflux conséquent de voitures et sa pollution chaque jour pendant les 3 mois d’été
    – 9 mois de travaux : un bétonnage massif et irréversible (mur de 250m, mur de 8m de profondeur sous la berge, rampes en béton etc.)
    – Un coût annoncé de 9,5 millions € + 1 à 1,5 M€ de frais de fonctionnement par an

    Jusqu’à présent, ce lieu est très populaire et les promeneurs viennent gratuitement, juste pour voir les oiseaux, et avoir du Calme… fait rare à Paris

    signez la petition, merci
    https://www.change.org/p/paris-sauvez-le-lac-daumesnil?utm_medium=email&utm_source=petition_signer_receipt&utm_campaign=triggered&share_context=signature_receipt&recruiter=853699961&j=237185&sfmc_sub=599922683&l=32_HTML&u=43308447&mid=7233052&jb=340189

  • Rejoignez la mobilisation des associations et collectifs et soutenez leurs actions !
    Après la visite de soutien du 24 février, différentes actions vous seront proposées, réunion publique le 3 mars etc…
    Signez toutes les pétitions
    Ecrivez votre colère dans les registres d’enquête publique http://baignadedaumesnil.enquetepublique.net

    COMMUNIQUE DE PRESSE DU 5.02.2018
    AMENAGEMENT D’UNE BAIGNADE AU LAC DAUMESNIL ? UN AUTRE LIEU À TROUVER D’URGENCE
    Les associations de défense du patrimoine et de l’environnement France Nature Environnement Paris (FNE Paris) et SOS Paris dénoncent un nouveau saccage environnemental et patrimonial majeur à Paris : le projet de baignade de la Mairie de Paris sur le Lac Daumesnil, avec plage sur l’Ile de Bercy, au Bois de Vincennes. L’enquête publique sur cette opération qui s’apparente à un écocide, a débuté lundi 5 février en mairie du 12e arrondissement.
    Ce massacre d’un réservoir de biodiversité unique, refuge d’oiseaux migrateurs, est programmé dans un site classé. L’ensemble des protections environnementales et patrimoniales dont il bénéficie auraient dû rendre intouchable ce lieu exceptionnel.
    Or, malgré ces nombreux classements, malgré l’avis négatif de l’Inspectrice des Sites de la Direction régionale de l’environnement et de l’énergie, celui de tous les experts interrogés, la mairie de Paris s’entête sur ce projet, avec 9 mois de travaux et un bétonnage massif et irréversible à la clé (déblais équivalents à 5 immeubles haussmanniens, 250 m de mur de soutènement, volume de 8m de haut sous la berge, bassins filtrants grillagés côté pelouse de Reuilly, rampes, 150 plots béton, locaux techniques)… Ce bétonnage et les allées et venues de 2000 baigneurs par jour en pleine période de nidification conduisent à une détérioration catastrophique du site que les bénéfices d’une baignade dite naturelle en ce lieu ne sauraient justifier. Les Parisiens et amoureux de Paris n’exigent en aucune façon le sacrifice de leur patrimoine et de leur environnement pour quelques jours d’une baignade estivale chèrement payée écologiquement et financièrement (9,5 M€ de travaux).
    Des alternatives existent ! Rappelons que d’autres sites sont possibles et beaucoup plus adaptés, notamment en termes d’hygiène publique et qui ne conduiraient pas à l’éviction délibérée des nombreux oiseaux qui nichent et nidifient dans ce paradis par des « dispositifs d’effarouchement « .
    Plus intéressant, la création ex nihilo d’un bassin de baignade vraiment écologique pourrait être envisagée dans un lieu soustrait au béton parisien ou dans une zone du Bois de Vincennes à revaloriser. Alphand, créateur des grands jardins parisiens avait su le faire sous Haussmann, pourquoi la ville de Paris qui a hébergé la COP 21 ne relèverait-elle pas ce beau défi ?
    Rappelons enfin que le Code de l’Environnement pose un principe de non-régression, obligeant tout projet visant un site classé très remarquable comme l’est le Lac Daumesnil, à une amélioration sensible. L’étude d’impact du projet présente au contraire tous les signes d’une détérioration majeure et irréversible.
    Les associations appellent les Parisiens à dire non à ce projet destructeur en faisant entendre leur voix lors de l’enquête publique en mairie du 12e et à signer la pétition Paris : sauvez le lac Daumesnil (Change.org) et relayer la vidéo.
    Oui aux baignades à Paris… Mais pas à n’importe quel prix.
    Non à l’écocide de l’île de Bercy et du Lac Daumesnil !
    Rejoignez-nous en ligne
    Lien SOS Paris https://www.facebook.com/SOSParisAssociation/
    Lien FNE Paris (Paris Nature Environnement) https://www.facebook.com/PARISNatureEnvironnement/
    Lien pétition https://www.change.org/p/paris-sauvez-le-lac-daumesnil
    Lien vidéo https://youtu.be/4clv6NiD6UQ
    Lien rapport négatif de l’Inspectrice des Sites https://www.fichier-pdf.fr/2017/11/08/avisdriee-lacdaumesnil/ (cliquer sur aperçu du fichier)
    Lien vers l’enquête publique http://baignadedaumesnil.enquetepublique.net/ et non comme le lien erroné du bulletin municipal officiel…
    Contact presse
    Christine Nedelec 06 84 18 65 21 France Nature Environnement Paris contact@fne-paris.fr , SOS Paris sos.paris@orange.fr
    Rappel des protections en vigueur au Lac Daumesnil : Classé zone naturelle et forestière N, espace boisé classé (EBC), Site classé du bois de Vincennes (décret 22 nov 1960), Zone naturelle faunistique et floristique (ZNIEFF), Il appartient au réservoir de biodiversité du bois de Vincennes identifié dans le schéma régional de cohérence écologique (SRCE), Il est dans le périmètre de protection de la Pagode, monument historique, Les arbres ont reçu le label « arbres remarquables de France » et ont été reconnus en 2015 « ensemble arboré remarquable » par la Ville. Certains datent de la création de l’île, Le projet a reçu un avis défavorable de l’Inspectrice des sites qui s’interroge sur la sincérité du dossier.

    • Catherine Habanananda

    Nous avons besoin des oiseaux.

Les chimpanzés ont une capacité exceptionnelle à produire des vocalisations complexes

Lire l'article