Des éoliennes conçues pour faire face aux cyclones en Nouvelle-Calédonie

En cas d’ouragan, de tempête ou de cyclone, 134 des 150 éoliennes existantes en Nouvelle-Calédonie peuvent être protégées en se rabattant. Grâce à un système de câblage, elles se couchent pour s’abriter des vents trop violents. Le matériel est ainsi protégé. Elles peuvent fournir l’électricité nécessaire à 10 000 foyers dans l’archipel. Aujourd’hui, les renouvelables représentent 20 % de la production locale d’électricité, mais l’objectif est d’atteindre 100 %de renouvelable en Nouvelle-Calédonie  d’ici 2030.

3 commentaires

Ecrire un commentaire

  • Le mécanisme est complexe et coûteux Voir

    http://www.infoenergie.eu/riv+ener/energie-sans-riviere/eolienne-grande-puissance.htm

    Les hydroliennes immergés à des profondeurs de plusieurs dizaines de mètres sont plus discrete et ne sont pas affecté par les perturbations dues au vent Voir

    http://www.rivieres.info/patri/mer-source-energie.htm

    • Véronique Le Bras

    Mr Grossmann, la mer ne vous en déplaise n’est pas notre poubelle de remplacement. Laissons y nos poissons nos bateaux suffisamment de containers et de plastiques y dérivent. Par contre reconnaissons les ingénieuses trouvailles pour faire face aux catastrophes déjà là.

  • Vous avez raison Véronique
    c’est ma société qui a conçu ces mécanismes et j’en suis fier mais force est de constater que l’eau et le soleil permettront de se passer du vent et du nucléaire. D’abord avec l’enthalpie puis avec l’hydrogène
    Je vous embrasse

Arrêt de Fessenheim: un "événement historique" en France, pas si rare ailleurs

Lire l'article

Le gouvernement annonce la fin définitive des forages en mer en France

Lire l'article