Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Déploiement de la 5G en France : ce que l’on sait sur son impact sur la santé et l’environnement

En France, le déploiement de la 5G, soit la cinquième génération de communication mobile, est sujet à controverses. Si cette nouvelle technologie sera synonyme de meilleur débit, de délais de transmission raccourcis, et de plus de fiabilité, son impact sur la santé et l’environnement questionne. À ce jour, aucune étude ne vient affirmer que les ondes induites par la 5G seraient néfastes pour la santé, rapporte Futura. À l’inverse, l’impact de la 5G sur l’environnement est connu. La 5G devrait augmenter la consommation énergétique en France de 2 %. Pour compenser cela, des antennes « intelligentes » doivent être installées. Ces dernières s’allumeront uniquement lorsqu’un utilisateur essaiera de se connecter, ce qui les rendra moins gourmandes en énergie. De plus, pour bénéficier de cette nouvelle technologie, il faudra disposer d’un portable compatible. Ainsi, la 5G incitera les consommateurs à changer précocement de mobiles, ce qui est préoccupant au regard de la forte pollution générée par les déchets électriques et électroniques.

4 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Rozé

    Bon article. Les pro du tout numérique et de la 5G voudraient réduire la contestation à des risques sanitaires qui n’ont pas encore pu être démontré. Mais les risques pour l’environnement et donc pour l’humanité sont déjà très graves. Plus de gâchis de matériel rendu obsolète, plus de dépense énergétique, plus d’applications débilisantes pour l’homme ! Nous ne pouvons vivre hors sol sans nous condamner. Nous sommes des êtres vivants dépendant des autres espèces vivantes et ayant besoin de faire fonctionner nos muscles et notre cerveau pour notre équilibre psychique. Les pro du tout numérique ont sans doute déjà perdu cet équilibre vital et nous entraînent dans un gouffre !

    • Patrice DESCLAUD

    Affirmer sans preuve que la 5G n’est pas nocive pour la santé des hommes est une supercherie qui permet aux opérateurs (et l’état) de demander aux opposants qu’ils en apportent la preuve, que c’est nocif, sans qu’eux (les marchands du temple) ne démontrent que cela ne l’est pas : ce n’est pas ça le principe de précaution ! Il faut renverser la charge de la preuve.
    Certains opérateurs (américains) on réservé (et obtenu) ou prévu de 30 000 à 100 000 satellites pour la 5G à 26GHz ! Vous pensez qu’on va en ressortir indemme ?

    • A. Monestier

    Au rythme actuel de renouvellement des téléphones mobiles des français
    (un nouveau téléphone tout les 2 ans), qui est certes problématique, les appareils se seront « naturellement » renouvelés d’ici à ce que la 5G soit opérationnelle. Il est donc trompeur de dire que la 5G causera de la pollution additionnelle via une incitation au renouvellement des appareils.

    • Michel CERF

    Entièrement d’accord avec Rozé et Patrice .

Incident à l'EPR de Taishan en Chine : un réacteur finalement arrêté

Lire l'article

ITER : comment le numérique aide à éviter et contrôler les instabilités de la fusion nucléaire

Lire l'article