Aux Galápagos, un étonnant aéroport qui veut limiter son impact sur l’environnement

L’aéroport des îles Galápagos a été construit avec l’ambition de fonctionner grâce aux énergies renouvelables, une architecture qui bénéficie de la lumière naturelle et des matériaux locaux. L’ONU Environnement met en avant son éco-conception pour limiter l’impact du tourisme dans cette brève vidéo. Il reçoit 200 000 personnes par an qui viennent découvrir les trésors de la biodiversité sur cet archipel accessible par la voie des mers ou du ciel. Le transport aérien reste néanmoins un secteur très polluant responsable d’au moins 3 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et d’autres nuisances localisées comme le bruit.

Ecrire un commentaire

Tony Rinaudo, l’agronome « faiseur de forêts » qui a restauré plus de 5 millions d’hectares de végétation en Afrique grâce à la régénération naturelle assistée : « une des premières choses que nous avons demandée aux gens était de croire dans la valeur des arbres »

Lire l'article