Au large des côtes d’Europe du Nord, des vestiges toxiques des guerres mondiales

Dans le nord de l’Europe, la mer abrite trois milliards de tonnes de munitions qui ont été immergées par les Alliés, après les deux guerres mondiales. 1 % de ces armes sont chimiques et relâchent, sous l’effet de la corrosion, des produits toxiques capables de contaminer l’homme. TF1 nous explique en vidéo.

Ecrire un commentaire

La Chine et l'Inde sous la menace de la pollution aux micro-particules

Lire l'article

Pays-Bas : Shell, KLM et d'autres groupes accusés d'avoir soutenu financièrement un climato-sceptique

Lire l'article