Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Asie du Sud-Est : des tonnes de déchets retournés à l’envoyeur

En 2018, la Malaisie a reçu 870 000 tonnes d’ordures plastiques, soit 86 fois le poids de la Tour Eiffel. Elle est victime, comme la majorité des pays d’Asie du Sud-Est, du commerce mondial de déchets plastiques. Cette pratique consiste à expédier à l’étranger les détritus plastiques qu’un pays ne souhaite pas recycler chez lui. Autrefois rentable pour les pays receveurs, ce business s’est aujourd’hui transformé en un véritable cadeau empoisonné. Flux de déchets incontrôlables, risques sanitaires, pollution, ou encore, trafic illégal, découvrez dans cette vidéo de Brut les raisons pour lesquelles ces pays d’Asie du Sud-Est retournent à l’envoyeur, des milliers de tonnes d’ordures.

3 commentaires

Ecrire un commentaire

  • Rendez à César, ce qui est à César.

  • « Il faut être un peu excentrique et croire à des idées folles pour changer la planète. » Yann Arthus-Bertrand

    D’accord Yann, et je prends la balle au bond. Me voilà ragaillardi par une telle affirmation, et c’est dit sans moquerie, bien au contraire… ça m’encourage à balayer cette peur du ridicule en énonçant des théories parfaitement spéculatives qui risquent de faire rire la communauté scientifique… et pas qu’elle. Tant pis, je me lance !
    N’est-ce pas qu’il faille se serrer les coudes faces aux dégradations à tous les niveaux ; prendre conscience de notre rôle, d’agir « comme il faut, quand il faut et rien que ce qu’il faut » comme le conseillait Aristote.
    Pour commencer permets-moi cette hypothèse:
    « Toutes les idées font partie du Tout et répondent en final, d’une manière ou d’une autre, aux lois de l’Évolution ».
    Dans cette multitude de bons Sapiens, nous savons aujourd’hui, grâce à nos neuropsychiatres, que chacun de nous est unique. Pourrait-on alors supposer que notre singularité, même si nous nous apparentons à tel groupe ou telle famille, chacun de nous se doit d’être un spécialiste, un expert pour le meilleur des mondes ?

    Mes idées en général je les exprime par la chanson.

    « Mayday mayday… grande terre malade »

    Brosse un tableau où je fais référence à la lave des volcans pour y déverser les déchets des centrales nucléaires, ce qui n’est pas du goût des scientifiques. Pourquoi pas au moins alors pour les ordures ménagères, non recyclables, des villes comme Tokyo?

    Pour les déchets nucléaires, j’avais écrit une autre chanson

    voir « mespaaboles.blogspot.be »

    • Archie

    Afficher une taxe au consommateur sur chaque aliment acheté en récipients plastiques. Enfin, ce modèle de consommation nous a été imposé par les industriels et les politiques et il leur revient donc de le transformer mais ils n’en auront sans doute plus le temps. La rumeur dit que les emballages cartons poseraient le même problème?