À Narbonne, le taux de cancers du poumon anormalement élevé à proximité d’un site nucléaire interroge

Ce reportage de Reporterre nous emmène à Narbonne, où les habitants s’inquiètent de l’impact d’un site de purification d’uranium construit à seulement quelques kilomètres du centre-ville. En l’espace de 60 ans, 500 000 tonnes d’uranium ont été purifiées sur ce site de Narbonne, soit 25% de l’uranium mondiale, entrainant des rejets de déchets sous plusieurs formes. Les études menées révèlent potentiellement une corrélation entre la présence d’éléments radioactifs autour de Narbonne et une quantité anormale de cancers du poumon chez les habitants, les associations demandent maintenant une étude épidémiologique pour tracer l’origine de ces cancers.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Serge Rochain

    C’est simplement un hasard. Circulez, y a rien à voir.

Des rivières françaises polluées aux détergents, insecticides, révèlent deux études

Lire l'article