Les jeunes Américains de moins en moins préoccupés par l’environnement

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

AFP PHOTO / Tim Sloan

une jeune Américaine déguisée en ours polaire lors du Earth Day de 2010 afin de demander au gouvernement un engagement plus fort sur le climat © AFP PHOTO / Tim Sloan

Près de 21% des jeunes Américains déclarent qu’il est important de s’engager dans la protection et le nettoyage de l’environnement alors qu’il était un tiers à le penser à la fin des années 1960. C’est ce qui ressort d’une étude conduite chaque année sur 3 générations de lycéens et d’élèves de l’enseignement supérieur. Ainsi, rapporte le Washington Post, 15% des jeunes des années 2000 affirment n’avoir fait aucun effort pour préserver l’environnement alors qu’ils n’étaient que 5% parmi les baby-boomers. « J’ai été surpris. Nous avions l’impression que ces problèmes concernent de plus en plus les gens. Du moins par rapport aux générations précédentes. Or, c’est loin d’être le cas », déclare Jean Twenge, l’un des professeurs de psychologie à l’Université de San Diego qui a dirigé cette étude, publiée dans la revue Journal of Personality and Social Psychology.

Media Query: