Les téléphones portables plus répandus que les toilettes en Inde

Publié le : Last updated:

téléphones portables ; installations sanitaires ; OMD

Un habitant entre dans des toilettes de fortune dans un quartier pauvre de Calcutta. DECEMBRE 2006. INDE © AFP PHOTO / DESHAKALYAN CHOWDHURY

Selon un rapport réalisé par l’Université des Nations Unies (UNU), près 45 % de la population indienne disposerait d’un téléphone portable, alors que seulement 31 % aurait accès à des installations sanitaires. « Il est tragique d’imaginer qu’en Inde, un pays suffisamment riche pour que près de la moitié de la population possède un téléphone, si peu de personnes ne puissent accéder à une installation aussi basique et indispensable que des toilettes », déplore ainsi Zafar Adeel, directeur de l’Institut pour l’eau, l’environnement et la santé (IWEH) à l’Université des Nations Unies sur le site de l’ONU. Dans son rapport, l’UNU évalue à 300 $ le coût d’une toilette et propose une série de recommandations afin de parvenir à réduire de moitié d’ici 2015 le pourcentage de population n’ayant pas accès à une eau potable et à des installations sanitaires de base, comme le prévoit l’un des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Media Query: