Fin de l’évacuation du combustible nucléaire à la centrale de Fessenheim

fessenheim

La centrale de Fessenheim en février 2020, dans l'est de la France © AFP/Archives SEBASTIEN BOZON

Strasbourg (AFP) – Tout le combustible nucléaire de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) a désormais été évacué, deux ans après son arrêt complet, a annoncé lundi la centrale.

« Un peu plus de deux ans après l’arrêt définitif des réacteurs, notre dernier convoi de combustible usé a été réceptionné par les équipes » du site de recyclage du combustible nucléaire Orano à La Hague, a annoncé sur Twitter la centrale alsacienne.

Ce dernier convoi est arrivé vendredi à La Hague. Au total, quarante convois ont été évacués en trente mois.

« Tout le combustible qui a servi à faire tourner les unités de la centrale a définitivement quitté le site », a dit Delphine Rorive, responsable communication de la centrale.

Cependant, le site reste considéré comme nucléaire du fait de la radioactivité persistante sur les installations.

Plus ancienne centrale du pays, la centrale de Fessenheim a été fermée après de nombreuses tergiversations. Son premier réacteur a été arrêté en février 2020 et le second fin juin 2020.

Le pré-démantèlement des installations se poursuit avec comme objectif d’obtenir début 2026 l’autorisation de démantèlement de la part de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Environ 370 salariés EDF et une centaine de prestataires travaillent encore sur le site de la centrale de Fessenheim, qui doit rouvrir prochainement la visite de ses installations au public.

© AFP

Egalement sur GoodPlanet Mag’ :

La centrale nucléaire de Fessenheim vit ses dernières heures

Le Japon se prépare à relancer le nucléaire pour de bon

Les impacts d’une guerre nucléaire sur le système alimentaire mondial : une famine sans précédent

Ecrire un commentaire

Les pluies ont bien rechargé les nappes phréatiques en avril, sauf dans les Pyrénées-Orientales selon le BRGM

Lire l'article