L’odeur des forêts brûlées au Portugal parvient à Madrid


Des pompiers espagnols près du Parc naturel de Moncayo, dans la région espagnole d'Aragon (nord), le 15 août 2022 © AFP Ander Gillenea

Madrid (AFP) – L’odeur de brûlé des grands feux de forêt du Portugal est arrivée mardi à Madrid, ont rapporté les secours espagnols, alors que les deux pays luttent contre les incendies.

« Nous avons reçu de nombreux appels sur Madrid-112 de la part de citoyens inquiets à cause de l’odeur de brûlé et de la fumée: il s’agit d’un incendie au Portugal », ont écrit sur Twitter les secours de la région de Madrid (112) qui ont reçu 380 appels.

Une image satellite, diffusée par les secours, montre une colonne de fumée se propageant sur 300 km, soit la distance entre le Portugal et la capitale de l’Espagne.

Les deux pays pays, frappés par la sécheresse et la canicule, luttent d’arrache-pied contre des grands feux de forêt.

Le brasier de la Serra da Estrela, qui est déjà le plus important de cet été au Portugal, a fait partir en fumée quelque 15.000 hectares, selon les dernières données encore provisoires des autorités portugaises.

Ce feu, déclaré le 6 août dans les environs de Covilha (centre), a détruit des zones de forêt uniques de ce parc reconnu par l’Unesco, au cœur de la chaîne de montagnes de la Serra da Estrela culminant à environ 2.000 mètres.

Alors que le commandement de la protection civile est critiqué pour sa gestion des opérations, le ministre de l’Intérieur portugais José Luis Carneiro s’est engagé lundi à lancer une évaluation « des causes structurelles » et de la « méthode de combat » contre les incendies « une fois que le feu de Serra da Estrela sera éteint ».

Dans la province espagnole d’Alicante (Valencia, sud-est), 10.000 hectares ont déjà brûlé et le feu, qui s’est propagé après que la foudre eut frappé samedi soir le Vall d’Ebo, n’a toujours pas été maîtrisé. Plus de 15.000 personnes ont dû être évacuées, selon les autorités.

Toujours dans la région de Valencia, entre 11 et 13 passagers ont été blessés, dont trois grièvement, lorsque le train dans lequel ils voyageaient s’est retrouvé au coeur d’un autre incendie, selon les autorités.

« Trois d’entre eux ont été grièvement brûlés », a déclaré le département de la Santé de la région de Valencia, précisant que l’un d’eux a dû être évacué en hélicoptère. Il y a aussi « entre 8 et 10 blessés légers », a-t-il ajouté.

Dans la région espagnole d’Aragon (nord-est), où plus de 6.000 hectares ont brûlé, les pompiers semblent avoir réussi à fixer le feu.

En Espagne, les feux de forêts ont été en 2022 trois fois plus dévastateurs que sur l’ensemble de l’année 2021, lorsque 84.827 hectares partirent en fumée.

Le Portugal, qui subit cette année une sécheresse exceptionnelle, a connu le mois de juillet le plus chaud depuis près d’un siècle.

Depuis le début de l’année, quelque 81.000 hectares y sont partis en fumée, soit la superficie la plus étendue depuis les incendies meurtriers de 2017, qui avaient fait une centaine de victimes, selon le dernier bilan de l’Institut pour la conservation de la nature et des forêts.

© AFP

A lire aussi

La régénération des forêts brulées

Reprise du feu de forêt dans un parc naturel du centre du Portugal

Adapter les forêts au changement climatique

Ecrire un commentaire

Un rorqual échoué dans le Finistère, sans doute le même que la semaine dernière

Lire l'article