Des rivières françaises polluées aux détergents, insecticides, révèlent deux études

Des rivières françaises sont polluées par des détergents, insecticides, herbicides et médicaments, avec des impacts possibles sur les milieux naturels et la santé humaine © AFP/Archives Kenzo TRIBOUILLARD

Paris (AFP) – Des rivières françaises sont polluées par des détergents, insecticides, herbicides et médicaments, avec des impacts possibles sur les milieux naturels et la santé humaine, selon deux études communes de l’Ineris et de l’office français de la biodiversité (OFB).

Ils ont évalué les concentrations de 141 contaminants organiques sur 1.600 sites sur des rivières françaises entre 2016 et 2018. Il en ressort que « la grande majorité (122) ne présentait pas de dépassement de seuils écotoxicologiques, ou de façon exceptionnelle sur un nombre limité de sites (moins de 5% des sites) », selon un communiqué commun.

Pour autant, « pour les 19 contaminants restants, des impacts chroniques ou des effets sub-létaux sur les populations aquatiques ne peuvent pas être exclus ». « Ces contaminants sont essentiellement des résidus de détergents (jusqu’à 95% des sites avec dépassement des seuils), d’insecticides (jusque 40%), d’herbicides (jusque 25%) ou de médicaments (jusque 20%) », précise le communiqué.

« Sur quelques sites très contaminés, les concentrations de certains composés (résidus de détergents ou de biocides) peuvent dépasser de 10, voire 100 fois les valeurs de seuils d’impact chronique, laissant augurer de possibles impacts aigus sur la biodiversité locale », mettent en garde l’Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques) et l’OFB.

Ces substances peuvent provenir d’usages domestiques, de l’industrie, de l’agriculture ou des transports et peuvent se retrouver dans la nature via les rejets des stations de traitement des eaux usées ou le lessivage des sols agricoles ou urbains par les pluies.

Ces substances dites micropolluants « sont connues ou suspectées pour leurs effets néfastes sur la santé humaine ou sur les écosystèmes à très faible concentrations », selon le communiqué.

©AFP

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Balendard

    Ces commentaires de Goodplanet sur la pollution de nos rivières sont l’occasion de rendre hommage aux travaux de Michel Grandin sur l’état de pollution de nos rivières. Est-il besoin de rappeler son célèbre livre rédigé en 1990 sur « Les rivières de France » et édité par François Bourdin. Ceci alors qu’il vient de décéder début juin 2021 à l’âge de 85 ans.
    Il nous avait à l’époque mise en garde en décrivant dans ce livre édité par « Le canotier » les rivières françaises les plus polluées. Au travers de cet article de Goodplanet force est de constater que l’on n’a pas tenu compte de son avertissement. Voilà pourtant une bonne dizaine d’années que votre serviteur a cartographié ses travaux dans son site http://www.rivieres.info
    voir la carte

    http://www.rivieres.info/patri/pollution1.pdf

    ceci dit, Balendard, votre serviteur est disposé à effectuer une carte version 2021 si on lui communique les éléments. Il faut toutefois faire vite vu qu’il a lui aussi 85 ans

    • Michel Cerf

    La PLUPART des riviéres sont polluées avec un impact CERTAIN sur le milieux naturel et la santé humaine , les pratiques agricoles sont particulèrement responsables de la disparition des espéces aquatiques

    • Salem

    Arrêtons ces horreurs d urgence

Delhi s'asphyxie : trop de voitures particulières, pas assez de transports publics

Lire l'article