Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

La Chine démarre la deuxième plus grosse centrale hydroélectrique du monde

barrage hydroéléctrique chine

Vue aérienne de la centrale de Baihetan, située à cheval sur les provinces du Sichuan et du Yunnan, dans le sud-ouest de la Chine, le 26 juin 2021 © CNS/AFP -

Pékin (AFP) – La Chine a mis en service lundi ce qui deviendra la deuxième plus grosse centrale hydroélectrique du monde. Elle devrait l’aider à atteindre ses objectifs climatiques, mais son impact environnemental et humain n’est pas anodin.

Avec son barrage de 289 mètres de haut, la centrale de Baihetan, située à cheval sur les provinces du Sichuan et du Yunnan (sud-ouest) sur le Yangtsé, a commencé à produire de l’électricité, selon la télévision publique CCTV.

Après sa mise en service complète, prévue pour 2022, elle sera la deuxième centrale hydroélectrique du monde en termes de puissance (16 GW) après celle du barrage des Trois-Gorges (22,5 GW) — également située en Chine sur le Yangtsé.

Baihetan pourra à terme produire suffisamment d’électricité pour assurer les besoins annuels de 500.000 personnes, d’après CCTV.

Le barrage enjambe une gorge étroite du cours supérieur du Yangtsé, le plus long fleuve de Chine. Sa construction a représenté un défi technique, dans une région sujette aux séismes.

Le président Xi Jinping a dit espérer que la centrale « contribue à atteindre les objectifs chinois de pic des émissions de carbone (d’ici 2030) et de neutralité carbone (d’ici 2060) » et à opérer « la transition écologique ».

La mise en service de la centrale coïncide avec les célébrations du centenaire du Parti communiste chinois (PCC), qui sera marqué officiellement jeudi.

La Chine s’est lancée il y a plusieurs décennies dans la construction de barrages hydroélectriques afin d’alimenter son formidable développement économique et de limiter la consommation de charbon dont elle est très dépendante.

Ces infrastructures ont toutefois un fort impact écologique et humain. Elles perturbent l’écosystème local et nécessitent le déplacement de centaines de milliers de personnes.

L’inquiétude porte notamment sur les populations de poissons. L’influence de la centrale de Baihetan sur la température de l’eau en aval, ainsi que la présence physique du barrage, pourrait être néfaste à leur développement. Le projet a par ailleurs nécessité le relogement de quelque 100.000 personnes dans cette zone pauvre et rurale.

China Three Gorges Corporation (CTG), l’entreprise qui a construit et exploite la centrale, a indiqué avoir versé 70 milliards de yuans (9,1 milliards d’euros) de compensations financières et construit de nouveaux logements.

Le remplissage du lac de barrage ayant nécessité l’inondation de terres cultivables, la compagnie dit également avoir financé des formations professionnelles pour que les déplacés puissent retrouver un emploi.

©AFP

 

4 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Balendard

    Ce barrage de Baihetan ne fonctionne pas semble-t-il comme une STEP, ce qui aurait pu à la rigueur justifier sa construction.

    De ce fait, on a du mal à comprendre pourquoi les Chinois on persévéré dans cette voie.

    Ceci alors qu’ils ont pourtant reconnu la catastrophe écologique que représente le barrage des 3 gorges situé lui aussi sur le Yangtsé. voir
    http://www.infoenergie.eu/riv+ener/LCU_fichiers/G-ecosysteme.pdf

    • michel CERF

    Le climat , un bon prétexte pour sacrifier le milieu aquatique .

    • Rozé

    Evidemment, avec une chute d’eau importante (environ 250m ici) et une retenue d’eau importante on peut obtenir sur une seule centrale une puissance électrique grande (environ 16GW ici).
    Je me suis toujours posé la question suivante: pourquoi ne pas faire de multiple petites retenues d’eau et des minis centrales tout le long des rivières afin d’éviter le gigantisme et ses graves conséquences ?

    • Méryl Pinque

    Bande de.