Les cadavres de deux baleines échoués sur une plage au Bangladesh


Des badauds passent devant le cadavre d'une baleine échoué sur la plage de Cox's Bazar au Bangladesh le 9 avril 2021 © AFP Miraj Kateb

Cox’s Bazar (Bangladesh) (AFP) – Les cadavres de deux baleines ont été retrouvés sur le même tronçon de la côte au Bangladesh à deux jours d’intervalle, possiblement victimes de la pollution marine, ont annoncé samedi les autorités.

Le plus grand des cétacés, un rorqual tropical, a échoué sur le plage de Himchhari près de la station balnéaire de Cox’s Bazar samedi matin, à deux kilomètres de l’endroit où a été découverte la première baleine, de la même espèce.

« La carcasse de l’animal retrouvé aujourd’hui fait au moins 50 pieds (16 mètres) de long et 10 de large. Elle pèse entre 3 et 4 tonnes », a indiqué à l’AFP Jahirul Islam, directeur de l’association Marine Life Alliance, basée à Cox’s Bazar.

Selon lui, les baleines ont pu être tuées dans la collision avec un bateau naviguant dans le Golfe du Bengale ou après avoir ingéré des déchets plastiques dans la mer.

« Nous pensons en premier lieu qu’elles sont mortes après avoir consommé du plastique et des déchets polluants », a indiqué M. Islam, tout en notant qu’un des animaux portait « une marque de blessure sur le dos » et pourrait avoir été heurté par un navire à grande vitesse ».

Les eaux du Golfe de Bengale sont très polluées, ce qui peut être à l’origine du décès des baleines, a estimé Mohammad Shahidul Alam, professeur à l’Institut des sciences marines et de la pêche.

Des échantillons ont été prélevés sur les cadavres des cétacés pour réaliser des examens, a indiqué un porte-parole du Service de l’environnement bangladais.

Deux autres baleines avaient déjà échoué sur les plages de Cox’s Bazar en 1996 et 2006.

© AFP

Ecrire un commentaire

Le photographe animalier Laurent Baheux : « On n’a même pas besoin de tuer des éléphants pour les voir disparaître, il suffit de prendre leur place. »

Lire l'article