1 000 milliards de dollars de dessous de table

marché Haïti YAB

Marché à Port au Prince, département de l’Ouest, Haïti. Avec un score de 20 sur 100, Haïti se classe au 161ème rang de l’indice de perception de la corruption de l’ONG Transparency International. ©Yann Arthus-Bertrand

En 2015, 1 entreprise sur 5 dans le monde rapportait avoir été confrontée à au moins une demande de versement d’un pot-de-vin. 24 % des entreprises dans les pays pauvres et à revenus intermédiaires ont fait face à une telle demande, contre 4 % dans les pays riches. La corruption, en plus de nuire à la confiance, fait augmenter les tarifs des biens et des services, freine les investisseurs et l’aide internationale au développement, détourne des fonds, ce qui entretient la pauvreté. Les Nations Unies estiment que, chaque année, près de 1 000 milliards de dollars de pots-de-vin sont payés et que la corruption détourne 2 600 milliards de dollars de fonds publics, soit une somme équivalente à plus de 5 % du PIB mondial. Lutter contre la corruption figure parmi les priorités pour la réussite des ODD car elle entrave le développement.

Extrait du livre INSPIRATION[s] sur les Objectifs de Développement Durable et le bio-mimétisme rédigé par la Fondation GoodPlanet l’Institut des Futurs Souhaitables avec le soutien de BNP Paribas Asset Management

Lisez le livre ci-dessous en intégralité.

Ecrire un commentaire

Dans la ville la plus chaude du Pakistan, une spirale de canicule et de pauvreté extrêmes

Lire l'article