L’est de l’Australie envahi par des souris ravageuses


Des régions entières de l'est de l'Australie luttent contre une invasion de souris qui ravagent les cultures et envahissent les habitations © AFP/Archives William WEST

Sydney (AFP) – Des régions entières de l’est de l’Australie luttent contre une invasion de souris qui ravagent les cultures, envahissent les habitations, suscitant des réactions horrifiées sur les réseaux sociaux.

[TheGuardian propose une vidéo du phénomène des souris qui ravagent l’Australie, à voir ci-dessous]

Les agriculteurs de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud ont noté une « hausse spectaculaire » de ces petits rongeurs qui grouillent dans les silos à grains, les granges et les maisons, selon l’association des agriculteurs de Nouvelle-Galles du Sud.

Sur des vidéos filmées par la famille Moeris, qui vit à Gilgandra, une ville située à cinq heures de route au nord-ouest de Sydney, des milliers de souris se faufilent à vive allure entre des tuyaux, des machines.

Ces images ont aussitôt suscité des réactions d’effroi sur les réseaux sociaux.

« C’est exactement ce à quoi ressemble un cauchemar. Je ne parviens même pas regarder les vidéos », réagit sur Facebook une personne, après avoir vu la vidéo de Melanie Moeris.

Selon des experts, cette invasion est due à des pluies estivales inhabituellement abondantes dans l’est de l’Australie après des années de sécheresse.

Les agriculteurs redoutent que leur récolte ne soit compromise par ces petits rongeurs au pelage gris. Ils ont donc demandé au gouvernement d’autoriser en urgence l’usage d’un pesticide à base de phosphure de zinc pour éradiquer au plus vite cette population indésirable.

« Cela ne fait qu’empirer », a déploré le président des agriculteurs de Nouvelle-Galles du Sud, James Jackson, qui dit avoir reçu des informations faisant état de dégâts de plus en plus nombreux à travers cet Etat.

« La lutte contre les souris est très coûteuse. La gravité de ce fléau a entraîné la nécessité d’avoir recours à de multiples appâts dans les régions agricoles », a-t-il indiqué.

© AFP

5 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Matthias Heilweck

    Rappelez-vous qu’en 2015, un plan est mis en place en Australie afin d’éradiquer 2 millions de chats sauvages à l’horizon 2020…

    • Solange

    AAAH ! quelle horreur ! Je ne supporte pas ces sales bestioles, quand je pense que j’ai fait une « crise » parce que j’en avais tué une vingtaine chez moi ! Mais ! où sont les chats !? Je ne comprends d’où elles viennent ……

    • Ronan BARS

    Merci Mathias pour cette information, en effet dès que l’on intervient artificiellement sur un élément d’une chaîne alimentaire, le résultat est très souvent pire que celui escompté…
    Ces souris ont de plus de la nourriture à profusion dans les champs et les silos de grains…

    • michel CERF

    D’accord avec ces trois commentaires , ces gens n’ont toujours rien compris , et après que restera t-il à éradiquer , les fourmis ?….

    • Méryl Pinque

    Et notre espèce ravageuse, qui en parle ?