Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Le rôle de l’éducation dans la réduction des inégalités

école Bangladesh

Enfants jouant au football. Ecole près de l’île de Kutubia pour la population, Chittagong Division, Bangladesh. ©Yann Arthus-Bertrand

Alors que le nombre d’enfants par famille diminue, les parents investissent et suivent plus attentivement le parcours scolaire de leur progéniture. Néanmoins, dans les régions particulièrement pauvres, des familles envoient leurs enfants travailler pour gagner de l’argent, au lieu d’aller à l’école. Cette situation concerne 152 millions d’enfants qui effectuent des tâches pénibles et dangereuses. Interdire le travail des enfants et favoriser l’éducation des filles figurent parmi les priorités des ODD. L’accès à l’école pour tous bénéficie à l’ensemble de la société. Un dollar investi dans la scolarisation des filles et dans l’augmentation de l’âge auquel elles se marient génère cinq dollars de croissance. De plus, les données recueillies dans 114 pays de 1985 à 2005 ont montré que chaque année supplémentaire d’enseignement est associée à une réduction du coefficient de Gini de 1,4 point de pourcentage. Ce coefficient mesure les inégalités de revenus, plus il tend vers zéro moins un pays est considéré comme inégalitaire.

Extrait du livre INSPIRATION[s] sur les Objectifs de Développement Durable et le bio-mimétisme rédigé par la Fondation GoodPlanet l’Institut des Futurs Souhaitables avec le soutien de BNP Paribas Asset Management

Lisez le livre ci-dessous en intégralité.

Ecrire un commentaire