883 millions d’habitants dans les bidonvilles

bidonville Afrique Sud YAB

Bidonville de Khaw, Cape Tow, Afrique du Sud. ©Yann Arthus-Bertrand

Construits à partir de matériaux de récupération, les bidonvilles témoignent de l’insalubrité et de la pauvreté urbaine et péri-urbaine dans les pays en développement. Ils sont dépourvus d’accès aux services de base comme les transports, l’eau, l’électricité, les sanitaires ou encore la collecte des déchets. Ils connaissent une croissance sans précédent en raison de l’augmentation de leur population et de l’exode rural. Les bidonvilles abritent aujourd’hui près de 883 millions de personnes contre 792 millions en 2000. Malgré cette hausse des résidents des quartiers pauvres, leur proportion a décru sur la même période puisqu’ils représentaient 28,4 % de la population urbaine en 2000 contre 22,8 % en 2014. Ce sont des lieux de passage où transite un vivier de main-d’œuvre installé en ville avec l’espoir d’une vie meilleure. Dès qu’elles le peuvent, les personnes quittent ou améliorent leur logement. Pour que tout le monde soit convenablement logé, il faudrait bâtir 96 150 logements par jour d’ici 2030 sur des terrains enregistrés et viabilisés.

Extrait du livre INSPIRATION[s] sur les Objectifs de Développement Durable et le bio-mimétisme rédigé par la Fondation GoodPlanet l’Institut des Futurs Souhaitables avec le soutien de BNP Paribas Asset Management

Lisez le livre ci-dessous en intégralité.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Guy J.J.P. Lafond

    Constat inquiétant en ce 25 décembre 2020!
    Le problème de la surpopulation sur Terre doit être abordé de front. L’ONU, le FMI, la BM, la FAO et tous les États peuvent sûrement s’entendre pour mettre de l’avant une politique qui inciterait toutes les nouvelles familles à donner naissance à deux enfants tout au plus. Ceci afin que nous puissions leur assurer à tous des conditions de vie convenables. Qu’en pense GoodPlanet?
    t: @FamilleLafond