Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

1 personne sur 3 n’a pas accès à de l’eau salubre

rizière Bangladesh

Pompe dans une rizière près de Dhaka, région de Dhaka, Bangladesh. Le riz y est semé à la volée dans des champs où le niveau de l’eau monte rapidement dès le début de la mousson. ©Yann Arthus-Bertrand

L’accès à l’eau est primordial pour notre survie et le bon fonctionnement des écosystèmes. L’eau salée des océans recouvre 71 % de la planète. Quant à l’eau douce, indispensable à la vie terrestre, elle ne représente que 2,5 % du total de l’eau sur Terre. L’être humain a besoin d’en boire quotidiennement pour vivre. L’eau douce et potable se montre inégalement répartie sur la planète. L’accès et le maintien de sa qualité sont des enjeux majeurs du développement durable et un droit fondamental. Malgré des progrès considérables ces dernières décennies, 1 personne sur 3 dans le monde n’a pas un accès régulier à de l’eau salubre, c’est-à-dire une eau potable tirée d’une source locale, disponible en cas de besoin et exempte de contamination. D’où l’importance du développement des sanitaires et des toilettes pour prévenir les pollutions. En effet, une mauvaise hygiène favorise la prolifération de maladies, dont les diarrhées encore mortelles pour 325 000 enfants de moins de 5 ans chaque année.

Extrait du livre INSPIRATION[s] sur les Objectifs de Développement Durable et le bio-mimétisme rédigé par la Fondation GoodPlanet l’Institut des Futurs Souhaitables avec le soutien de BNP Paribas Asset Management

Lisez le livre ci-dessous en intégralité.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Claude Courty

    « Par manque d’hygiène et d’eau potable, 325 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année. dans le monde, »
    220 000polluers supplémentaires naissent chaque jour dans le monde.