Voyages zéro carbone : Lonely Planet propose un guide pour voyager durable en Europe

Dubrovnik Croatie

Cité médiévale de Dubrovnik, Croatie (42°39' N – 18°04' E). ©Yann Arthus-Bertrand

Dans un pavé de plus de 300 pages sorti il y a peu, l’éditeur de guide de tourisme Lonely Planet propose 80 itinéraires sans avion ni voiture pour découvrir l’Europe et aller même un peu plus loin, jusqu’à Pékin !

Lonely Planet

Ce guide-là ne tient pas dans une poche et occuperait beaucoup d’espace dans un bagage-cabine. Pas très grave, car le dernier-né des guides Lonely Planet ne vous emmènera pas à l’aéroport : il compile en effet 80 idées de voyages zéro carbone (ou presque), à effectuer en train, en voiture ou en bateau (et à vélo et à pied, bien entendu). De week-end à Cologne ou Luxembourg-ville en quinzaine sur la côte ouest de l’Irlande en passant par trois semaines ou plus dans les Carpates, à bord du transmongolien ou en pédalant au fil du Danube, les suggestions sont originales et alléchantes.

Comme l’écrivent les auteurs dès l’introduction, « se réveiller dans un train, quelque part en Europe, est certainement l’un des plus grands plaisirs pour un voyageur » (…) « Oubliez donc les contrôles de sécurité et le stress de prendre l’avion ». Le guide transforme ainsi la « punition » ressentie par certains face à la nécessité de réduire drastiquement nos voyages si émetteurs de CO2 et rappelle la « formidable opportunité » qu’est celle de « retrouver le goût de l’aventure et de l’itinérance ».

Classés par durée, les itinéraires longs affichent la distance parcourue et l’empreinte carbone en prenant en compte les différents modes de transport. Par exemple, deux semaines dans les Balkans correspondent à 116 kg de CO2 émis par personne pour 1 057 km entre Paris, Zagreb et Sarajevo (aller et retour).

Ce guide ouvre des horizons. Ceux qui ont déjà pris l’avion pour Barcelone apprendront par exemple – peut-être avec surprise et un brin de regret, qu’en 6h30 de train depuis Paris, on peut se rendre dans la capitale catalane puis emprunter un ferry pour rejoindre les Baléares (19 traversées hebdomadaires), où les balades à vélo sont réputées. De quoi organiser une semaine sympathique sans passer par la case aéroport.

Sophie Noucher

Pour en savoir plus sur le guide : https://www.lonelyplanet.fr/catalogue/voyages-zero-carbone

Un commentaire

Ecrire un commentaire

Entretien avec Cyril Dion sur le climat : « l’inertie des systèmes politiques et le poids des intérêts privés ont empêché les changements, c’est un problème de système démocratique défaillant face à l’urgence écologique.»

Lire l'article