Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

BD à lire tout l’été : « la guerre des fourmis », épisode 4 Supercolonie et conquête de territoires


Un peu de lecture pour l’été en BD sur GoodPlanet Mag’ afin de mieux connaître les fourmis et les espèces invasives. Découvrez l’intégralité de la bande-dessinée la Guerre des Fourmis du scientifique Franck Courchamp et l’illustrateur Mathieu Ughetti. Lisez aussi “La guerre des fourmis” ou quand un biologiste explore en BD le monde mystérieux des fourmis invasives, notre interview avec Franck Courchamp.

BD : « La guerre des fourmis » (épisode 4)

Mathieu Ughetti, CC BY-NC-ND

Mathieu Ughetti, Université Paris Nanterre – Université Paris Lumières et Franck Courchamp, Université Paris-Saclay

Parmi les 12 000 espèces de fourmis recensées à ce jour, certaines intéressent tout particulièrement les chercheurs. Qualifiées d’« envahissantes », ces fourmis se révèlent très agressives et compétitives.

Lorsqu’elles sont introduites sur un territoire (à la faveur des échanges aériens ou maritimes du transport international), elles peuvent ainsi représenter une menace sérieuse pour la biodiversité, l’agriculture, les infrastructures ou la santé. En France, deux espèces de fourmis envahissantes ont déjà été repérées dans le sud du pays.

Le scientifique Franck Courchamp et l’illustrateur Mathieu Ughetti se sont associés pour créer la bande dessinée « La guerre des fourmis » qui plonge le lecteur dans ce monde méconnu au fil de six épisodes aussi haletants qu’instructifs.

Au programme de ce quatrième épisode, il sera question de conquête de territoires et de supercolonies. Bonne lecture et rendez-vous vendredi prochain pour de nouvelles aventures !

 

▶︎ Lire la version dynamique en plein écran

Lire les autres épisodesÀ propos de la BD

 

Mathieu Ughetti, Illustrateur-graphiste, chargé de cours en PAO, Université Paris Nanterre – Université Paris Lumières et Franck Courchamp, Directeur de recherche CNRS, Université Paris-Saclay

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.

Ecrire un commentaire