La COP26 sur le climat prévue fin 2020 à Glasgow reportée à cause du Covid-19

Dans un communiqué de presse tombé mercredi 1er avril dans la soirée, le gouvernement britannique annonce le report de la COP26 de l’UNFCC initialement programmée en novembre 2020 à Glasgow en Écosse. Le sommet sur le climat sera décalé à une date ultérieur, toujours en Écosse si les conditions le permettent. Cette décision a été prise d’un commun accord entre les représentants de la Convention des Nations-Unies sur le changement climatique (UNFCC) et les gouvernements britanniques et italiens en charge de l’accueil du sommet.

Patricia Espinosa, secrétaire-général de l’UNFCC déclare : « le Covid-19 est aujourd’hui la menace la plus urgente à laquelle l’humanité est confrontée, mais nous devons pas oublier que le changement climatique est la plus grande menace pour l’humanité à long-terme. »

Depuis plusieurs jours, des bruits de couloirs anticipaient un éventuel report des négociations sur le climat qui devaient aboutir à la mise en place de l’Accord de Paris afin de limiter la hausse des températures à 2 degrés Celsius. En effet, un tel événement implique la venue de délégations officielles de tous les pays du monde et de membres de la société civile. On estime qu’une COP peut déplacer de 20 000 à 30 000 personnes.

 

 

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • jean Grossmann

    Ça à beau être le 1er avril ce n’est pas un canular.
    Pas plus d’ailleurs qu’est un canular le nombre de 516 morts en France ce même jour

    s’il devait y avoir un rapport de cause à effet entre le réchauffement climatique et les problèmes viraux actuels je peux dire à Monsieur Landowski qui se posait cette question sur le long terme qu’il y a au moins celle-là sur le court terme,

    • Grossmann

    Excuse monsieur Landovici mais j’ai du mal à frapper les lettres sur mon clavier de téléphone portable

Australie : les catastrophes seront plus "graves et fréquentes", selon la commission des feux de 2019/2020

Lire l'article