Seuls 10% des plastiques fabriqués dans le monde ont été recyclés

pollution ocean

Une barque naviguant le long d'une étendue de plastiques flottant sur la rivière Buriganga, à Dacca, au Bangladesh, le 21 janvier 2020 © AFP/Archives MUNIR UZ ZAMAN

Plus de la moitié de tous les plastiques du monde entier ont été fabriqués depuis l’année 2000, et 10% seulement des 9,2 milliards de tonnes de matières plastiques mises en circulation depuis les années 1950 ont été recyclées, souligne un rapport présenté mardi.

« On a produit plus de plastique depuis 2000 que durant les 50 années précédentes, et le phénomène continue à s’accentuer », relève « L’Atlas du plastique », compilé par la Fondation Heinrich Böll, proche des Verts allemands, le think tank La Fabrique écologique et la plateforme Break free from plastic.

En 2025, plus de 600 millions de tonnes devraient être produites, contre 438 millions de tonnes en 2017, selon le rapport, qui affirme aussi que « 40% environ des produits plastiques sont jetés au bout de moins d’un mois ».

Les emballages, principalement à usage unique, représentent plus du tiers des plastiques produits, indique-t-il encore. Viennent ensuite les secteurs du bâtiment et travaux publics, du textile et des biens de consommation.

Ce panorama est accessible en ligne, à destination de tous les acteurs comme du grand public.

« C’est une fausse piste de croire que nous pourrions régler ce problème en recyclant du plastique quand les quantités produites augmentent toujours plus », a déclaré devant la presse Jens Althoff, directeur du bureau de Paris de la Fondation Heinrich Böll.

« Il est possible de produire et consommer autrement » pour aller « vers un monde sans plastique jetable », a-t-il ajouté. Mais « les consommateurs ne peuvent pas résoudre seuls cette crise », a-t-il affirmé, en demandant « des actions politiques au niveau national et européen ».

Anahita Grisoni, coordinatrice de l’étude pour La Fabrique écologique, a souligné le rôle de « quelques multinationales, très peu, (qui) ont intérêt à ce que l’on continue à consommer et à produire des quantités toujours plus grandes de plastiques ».

© AFP

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • balendard

    En terme de matière plastique il faudrait sensiblement 10 fois moins d’énergie pour construire les pales des éoliennes si on les construisaient en fibresde lin au lieu de les construire en fibres de verre.

    EDF qui a été sollicité pour les fabriquer avec ces matériaux issus de l’agriculture n’a pas retenu ce mode de construction: trop d’inconnues !

    Les coques des petits bateaux à voile commençant à se construire en série avec ces nouveaux matériaux on peut toujours espérer que le retour d’expérience qui va en résulter va inciter l’état à intervenir sur les entreprises en charge de la construction des pales d’éoliennes de telle sorte qu’elles revoient leur copie. Voir
    https://www.dropbox.com/s/9gbdlp2qs7h6w2o/Mojito2.pdf?dl=0

    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent responsable disait Voltaire

Malgré des améliorations, les pays européens échouent à répondre aux critères de qualité de l’air préconisés par l’OMS

Lire l'article