Le prince William crée un prix pour distinguer des solutions à la crise climatique

prince william

Le prince William lors d'une cérémonie consacrée à la protection de la nature en Afrique, le 21 novembre 2019 à Londres © POOL/AFP/Archives TOBY MELVILLE

Le prince William va lancer en 2020 un prix consacré à l’environnement qui récompensera de plusieurs millions d’euros des solutions apportées à la crise climatique, ont annoncé mardi les services du petit-fils de la reine Elizabeth II.

Soutenu par une coalition d’organisations et d’entreprises, le Prix Earthshot distinguera cinq lauréats par an pendant les 10 prochaines années « avec pour objectif de trouver au moins 50 solutions aux plus importants défis auxquels est confronté le monde d’ici 2030 », a précisé le palais de Kensington dans un communiqué.

Dans un film de présentation, le célèbre naturaliste britannique David Attenborough a présenté cette initiative comme « le prix environnemental le plus prestigieux de l’histoire ».

L’objectif du prince britannique de 37 ans, deuxième dans l’ordre de succession à la reine, est de « dissiper le pessimisme actuel à propos de l’environnement et le remplacer par l’optimisme et l’action », est-il expliqué.

Le prix récompensera aussi bien des scientifiques ou des militants que des économistes, des entreprises ou des gouvernements qui contribuent à proposer des solutions à la crise climatique, « en particulier pour les communautés les plus exposées au changement climatique ».

Le duc de Cambridge compte rallier une importante coalition de philanthropes et d’entreprises pour soutenir son initiative.

« La Terre arrive à un seuil critique et nous sommes confrontés à un choix très clair : soit nous continuons comme maintenant et nous endommageons définitivement notre planète, soit nous reprenons conscience de notre pouvoir en tant qu’êtres humains et de notre capacité à diriger, innover et trouver des solutions », a assuré le prince William, cité dans le communiqué.

La date de la première remise des prix n’a pas été précisée, le palais de Kensington expliquant que le lancement est prévu « dans quelques mois » et que les cérémonies auront lieu dans différentes villes du globe.

© AFP

Ecrire un commentaire

L’hydrogène sera vraiment révolutionnaire si il est produit à partir des renouvelables

Lire l'article

Climat : pour l'Antarctique et le niveau des mers, chaque degré compte, selon une étude

Lire l'article