11% d’augmentation des inégalités de revenus entre 1990 et 2010

inegalites revenus

Barques sur la rive du lac Moéris, oasis du Fayoum, Egypte (29°28’ N - 30°43’ E) © Yann Arthus-Bertrand

L’Objectif de Développement Durable numéro 10 se concentre sur la réduction des inégalités et des discriminations au sein des pays mais aussi au niveau mondial, qu’elles soient économiques, sociales ou de droits. Les inégalités de revenus ont augmenté de 11 % dans les pays en développement entre 1990 et 2010. De nombreux économistes alertent sur le risque d’un trop important accroissement des inégalités, qui nuit à la croissance ainsi qu’à la lutte contre la pauvreté et peut être un facteur de troubles sociaux et politiques. L’ODD 10 préconise de lutter contre les discriminations, d’accroître plus rapidement les revenus des 40 % les plus démunis, de réduire les coûts des transferts de fonds pour les migrants ou encore d’améliorer la réglementation et la surveillance des institutions et marchés financiers mondiaux.

3 commentaires

Ecrire un commentaire

  • Dite que l’accroissement des inégalités est une injustice source de troubles sociaux et politiques qui accroit les mouvements migratoires est certainement exacte mais assurer que l’accroissement des inégalités est
    nuisible pour l’homme au prétexte qu’elle nuirait à la croissance est un non sens qui pourrait laisser croire que la croissance à toutes les vertus alors qu’il n’en n’est rien. Voir

    http://www.infoenergie.eu/riv+ener/LCU_fichiers/LT-croissance.htm

    • sophie

    Voilà , entre autres, pourquoi la calamité jaune fluo est une honte que trop d’ altermondialistes seraient éclairés de dénoncer au lieu de leur passer la brosse à reluire à ces faux pauvres, ces fausses victimes et ces faux malheureux… en faisant en outre croire qu’ils sont écolos ( au secours : j’ en connais et ils sont à l’ opposé même du B-A-BA de l’ écologie comme on pouvait s’y attendre avec ce mouvement lamentable démarré sur le refus de taxe carbone )

    Voici ma position d’ écolo sensée:
    * Les gj ont la GRANDE chance de vivre dans un pays riche, en paix et où les classes populaires sont énormément protégées et aidées.
    * Ils font partie des NANTIS de la Planète quoi qu’ en disent leurs défenseurs style attac.
    * Ils leur manque essentiellement de savoir gérer leur budget ( on ne dépense pas 2 sous quand on en a 1) et de l’ EDUCATION générale pour apprendre à relativiser leurs soucis, se prendre en charge et voir le monde comme il est et non comme ils le croient en se focalisant sur leur nombril.
    * Last but lot least: en vivant selon le mode SOBRIETE HEUREUSE, non seulement on fait de conséquentes économies mais en outre en est écolo.
    Pourquoi aucun altermondialiste n’ a-t-il eu la décence de le souligner au lieu de victimiser ces gj ?

      • Michel CERF

      tout à fait d’accord Sophie , les gj ne pensent qu’a leur personne et à détruire notre société démocratique , en plus beaucoup d’entre eux ont la chance d’avoir un emploi et roulent en voiture haut de gamme et polluante .

Guadeloupe: adoption de la loi sur la gestion de l'eau au Parlement

Lire l'article