Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Première cause mondiale de décès : la pollution atmosphérique

D’ici à 2050, la pollution atmosphérique devrait devenir la principale cause environnementale de décès prématurés à l’échelle mondiale devant l’eau insalubre et le paludisme. Ces conclusions émanent de l’OCDE qui met en garde sur le rôle de la qualité de l’air dans la santé. L’organisation estime que le nombre de décès prématurés imputables aux particules fines devrait doubler pour atteindre 3,6 millions de morts par an, si rien n’est fait. En effet, dans de nombreuses villes, les concentrations de polluants atmosphériques dépassent déjà les niveaux préconisés par l’Organisation Mondiale de la Santé.

5 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Claude Courty

    Autre signe, moins sujet à doute que ceux du réchauffement climatique, sur les causes premières de tous nos maux : la surpopulation humaine.
    Le Précis de pyramidologie sociale explique pourquoi
    https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51cUFB12M-L._SX331_BO1,204,203,200_.jpg
    pour découvrir cet ouvrage (Papier & Ebook):
    https://www.amazon.fr/dp/1549526200/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1503304992&sr=1-1&keywords=Pr%C3%A9cis+de+pyramidologie+sociale

  • On ne peut pas dire que l’air de Paris soit dans un environnement aussi mauvais que celui représenté sur l’image ci-dessus.
    Quoiqu’il en soit les JO de 2024 pourraient être l’occasion à notre grande métropole de montrer aux autres pays du monde l’exemple de ce qu’il faut faire dans les grandes cités

    Paris ayant une densité urbaine de 20 000 habitants au km2, voire selon l’INSEE de 40 000 pour certains arrondissements, cela ne laisse qu’une surface au sol disponible par habitant comprise entre 50 et 25 m2.

    Il faut se rendre à l’évidence: étant donné qu’une voiture occupe à elle seule une surface au sol voisine de 10 m2, la surface restant disponible au parisien pour se mouvoir en ville va devenir un facteur de 1ère importance.

    Vu que cette surface est en effet du même ordre de grandeur que la surface habitable on peut dire que le parisien n’a guère plus d’espace pour se mouvoir dedans que dehors.

    Cela revient à dire que l’avenir est plutôt dans un premier temps à la voiture hybride.

    En effet avec ce type de voiture il est possible de subvenir aux besoins transport d’un ménage avec une seule voiture minimisant l’espace au sol ce qui n’est pas le cas de la voiture « tout électrique ». Voir à ce sujet ce que pourrait être « l’immeuble de Mr tout le monde » et le fait que l’avenir est aussi dans un premier temps à l’hybride pour le chauffage de l’habitat plutôt que le « tout électrique » tel qu’il est actuellement en raison de ses performances déplorables où le tout gaz » pour améliorer la qualité de l’air que nous respirons

    https://www.dropbox.com/s/j04c2cdnoct47fj/SWE.pdf?dl=0

    septembre 2017

    • Hervé s

    Si les solutions retenus sont intermédiaires, nous n’arriverons jamais à un résultat satisfaisant devant des problèmes majeurs qui nécessitent des solutions déjà existantes et actuellement disponibles. C’est le cas de la voiture électrique qui a déjà aujourd’hui des autonomies satisfaisantes de l’ordre de 500 Km. Le problème est pas un problème autonomie, ni de capacité électrique et encore moins de réseau de recharge. Le problème est uniquement de la volonté des constructeurs qui ne veulent pas mettre à disposition rapidement cette technologie.
    Mais nous savons que des pays comme la Norvége sont déjà entre 40 à 50% de véhicules neufs commercialisés en rechargables, que d’autres pays vont directement dans cette direction comme la Chine et l’Inde. Ce n’est qu’une question de volontés politiques de l’imposer. Plus globalement d’autres pays comme la Suede on déjà engagé depuis plusieurs années la fin des énergies fossiles. Leur feuille de route est très bien engagée aussi bien du côté de la production électrique, de l’industrie du chauffage comme des transports. le véhicule accélère sa pénétration avec l’annonce de l’arrêt de nouvelles voitures thermique après 2019 par le Sino-Suédois Volvo.

    • Michel DUFY

    Il faut absolument prendre conscience de l’importance de la pollution athmosphérique ! …chacun lutte à son niveau : je fais partie d’un collectif qui lutte contre ce type de pollution produite pâr une usine classée seveso FIBRE EXCELLENCE DE TARASCON (13) : SIGNEZ NOTRE PETITION SUR CHANGE.ORG ICI :
    https://www.change.org/p/halte-a-la-pollution-sans-limites-de-fibre-excellence-tarascon

    • Annie Leymarie

    La cause première de la pollution atmosphérique en Europe (et peut-être même dans le monde), c’est l’agriculture, et avant tout l’élevage – qui est également une des causes principales du bouleversement climatique et la cause principale de la pollution de l’eau. A chaque repas nous pouvons tous contribuer à réduire tous ces problèmes en choisissant une allimentation sans produits animaux, qui est également meilleure dans l’ensemble pour notre santé. Sur la pollution atmosphérique voir par exemple (en anglais): https://www.theguardian.com/environment/2016/may/17/farming-is-single-biggest-cause-of-worst-air-pollution-in-europe; http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/2016GL068354/full ; • http://www.onegreenplanet.org/news/livestock-waste-makes-up-a-majority-of-harmful-air-pollution/; http://www.earthinstitute.columbia.edu/articles/view/3281;