Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

17 objectifs de développement durable pour 2030


Ce pêcheur artisanal va chercher ses prises au milieu d’une nappe de pétrole. Les Haïtiens consomment près de 20 000 tonnes de poisson par an. Un quart de ces poissons sont rapportés à terre par des pêcheurs locaux.

En 2015, sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies, les pays du monde entier ont fixé 17 objectifs pour mettre en oeuvre le développement durable. Ils se sont engagés à en finir avec la pauvreté, lutter contre les inégalités et l’injustice et faire face au changement climatique. Ils prennent le relais des 8 objectifs du millénaire pour le développement (OMD) qui ont déjà permis d’améliorer la situation de millions de personnes dans le monde. Les ODD visent à éradiquer la misère et la faim et à assurer à tous un accès aux soins, à l’énergie, à l’eau et à l’éducation. Ils prennent en compte les conditions de vie et de travail, la prospérité économique et la réduction des inégalités sociales et de genre. Ces objectifs intègrent une dimension environnementale en insistant sur la préservation des écosystèmes terrestres et marins.

6 commentaires

Ecrire un commentaire

  • Des réunions importantes vont se tenir en France en janvier 2017 concernant la biodiversité, le code minier, la transition énergétique ainsi que la rénovation thermique.Ceci à l’assemblée nationale et à Bordeaux en présence d’acteurs tels que l’agence française pour la biodiversité, du Ministère de l’Environnement et de l’Ademe.

    Pour que l’Europe et le couple franco-allemand garde son influence il va devenir urgent de passer aux actes en assurant le suivi des objectifs fixés par L’ONU en 2015 et
    lors de la conférence de Paris sur le Climat de fin 2016.

    L’idée du secrétaire général de l’ OCDE selon laquelle il vaut mieux être celui qui établit les règles plutôt que de se compter au nombre de ceux qui font le choix de les adopter va prendre maintenant tout son sens.

    Si l’Europe ne prend aucune action consistant à réduire sa consommation d’énergie primaire pour le bien de tous alors que cela est techniquement envisageable pour le chauffage urbain sans nuire à notre confort, il n’est pas impossible qu’elle perde son leadership mondial au bénéfice d’un pays tel que les USA qui ne représente pourtant pas la volonté mondiale de se préoccuper du climat.

    Balendard janvier 2017

  • Pour mémoire les 17 objectifs de l’ONU
    1 pas de pauvreté
    2 faim zéro
    3 bonne sante et bien être
    4 éducation de qualité
    5 égalité entre les sexes
    6 eau propre et assainissement
    7 énergie propre et d’un coût abordable
    8 travail décent et croissance économique
    9 industrie innovation et infrastructure
    10 inégalités réduites
    11 villes et communautés durables
    12 consommation et production responsable
    13 mesures relatives à la lutte contre le réchauffement climatique
    14 vie aquatique
    15 vie terrestre
    16 paix justice et institutions efficaces
    17 partenariat pour réalisation des objectifs

    Les propositions faites par Balendard pour le chauffage urbain dans son livre sur « la chaleur renouvelable et la rivière » répondent à ces 17 objectifs

    Janvier 2017

  • Pour mémoire la relation entre la proposition des Lutins thermiques pour assurer le chauffage urbain et les 17 objectifs de l’ONU

    1 Un prix de l’énergie thermique rendue dans les pièces de vie moins chère c’est moins de pauvreté

    2 Dépenser moins pour se chauffer c’est avoir plus d’argent pour se nourrir

    3 Se chauffer correctement préserve la santé et améliore le confort

    4 L’UNESCO recommande comme les Lutins thermiques de parler environnement à l’école

    5 RAS

    6 le chauffage eau propre et assainissement

    7 C’est le cas de l’énergie thermique délivrée par la PAC aquathermique

    8 Son développement pourrait assurer un travail décent et améliorerait la croissance économique

    9 On est en plein dedans. Les infrastructures seraient constituées pour l’essentiel de réseaux de tuyauteries

    10 Réduire les charges des plus pauvres c’est améliorer leur pouvoir d’achat et réduire les inégalités.

    11 La quantité d’énergie thermique naturelle contenue dans les fleuves français est durable et suffisante pour assurer le chauffage de nos métropoles

    12 Être responsable à ce niveau pourrait bien être de consommer moins d’energie finale et non d’en produire plus.

    13 Le chauffage thermodynamique refroidit localement notre environnement

    14 En refroidissant la rivière le chauffage thermodynamique aquathermique y améliore la vie aquatique.

    15 Il améliore cette dernière en diminuant la pollution de l’air en ville

    Pour les objectifs 16 et 17
    Le livre « La chaleur renouvelable et la rivière  » propose:

    – une institution élaborant une nouvelle loi rassurant celui qui finance et celui qui rembourse. Et ceci en assurant paix et justice

    – Une meilleure cohabitation entre les hommes et entre les fluides

    Balendard janvier 2017

  • Commentaires sur les points 5 et 6 laissés sous silence:

    5 s’il y avait encore des inégalités de salaire entre les sexes dits forts et faibles elles seront en partie effacées par un prix de l’énergie thermique plus faible

    6 le chauffage modynamique aquathermique permettra d’apprécier et d’assainir éventuellement la qualité de l’eau de nos nappes libres superficielles et de l’eau géothermale de nos aquifères captifs profonds

    Balendard janvier 2017

  • C’est grâce à sa chaleur spécifique très élevée que l’eau, qu’il s’agisse des rivières ou des fleuves, de l’eau géothermale ou de celle de la mer est un formidable véhicule thermique qui permet, grâce à la thermodynamique et à l’enthalpie des corps de recevoir ou d’émettre de l’énergie thermique essentiellement renouvelable. En utilisant cette nouvelle chaîne énergétique il est possible d’assurer le besoin en chaleur et en froid de l’habitat urbain avec une très grande efficacité comparativement aux chaînes énergétiques habituelles utilisant à grands frais la combustion ou l’effet joule dans nos cités. Si l’Europe veut donner suite aux 17 objectifs de l’ONU et apporter un désaveu à l’attitude négative du nouveau président américain concernant le climat elle ne va pas avoir d’autre choix que de s’orienter vers ces solutions techniquement envisageables pour assurer le chauffage voire de la climatisation de l’habitat.

     C’est ainsi qu’elle pourra écrire la nouvelle page de l’énergie en évitant l’effondrement de la civilisation du travail.  Si elle veut se sauver avec l’Allemagne en entraînant l’Europe derrière elle la France ne va pas avoir d’autre choix que de respecter les règles qu’elle a elle-même établis avec sa loi sur la transition énergétique et la croissance verte. Il va falloir pour financer les infrastructures indispensables à cette transition qu’elle tienne compte du fait que s’il y a encore un peu d’argent privé, il n’y a plus beaucoup d’argent public.  En procédant ainsi elle aura moins de difficulté pour financer les infrastructures. Pour que cette transition se fasse dans la pratique il va aussi falloir que l’on revienne aux fondamentaux afin de combattre la désaffection des peuples vis-à-vis de la construction européenne. Il va falloir pour cela que l’Europe montre qu’elle est présente là où on l’attend : changer les chaînes énergétiques actuelles assurant  le chauffage de l’habitat afin d’améliorer l’air de nos cités et réduire sa trop grande dépendance en énergie finale que cette dernière soit fossile ou électrique. Elle va pouvoir le faire en dépensant moins par le fait qu’elle consommera moins d’énergie finale pour un même besoin thermique. Il ne s’agit pas ici d’une révolution technologique puisque les techniques jusqu’ici freinées par les lobbies sont prêtes depuis de nombreuses années. Cette transition ne pourra veritablement prendre place et l’homme vivre mieux que si les citoyens partagent le même rêve d’avenir. Il va falloir aussi que des hommes forts, convaincus que les économies réalisées sur les énergies finales payantes assurent l’équilibre économique de la transition prennent place au niveau de l’exécutif.

     Balendard Lutin thermique janvier 2017

  • Si quelqu’un voulait échanger avec Balendard
    à titre personnel sur notre inertie actuelle concernant notre conception de l’énergie sans passer par les réseaux sociaux sachez qu’il a changé d’identité courriel

    C »est maintenant
    jean.grossmann@gmail.com
    au lieu de
    jg36@wanadoo.fr

    Balendard fin avril 2017

"Complet" : saturés, les refuges face à l'abandon massif des chiens et chats

Lire l'article