Braconnage des écureuils dans les parcs de Moscou

Les écureuils disparaissent un à un dans les parcs de Moscou. En cause : les braconniers qui revendent ces petites bêtes pour servir d’animal de compagnie, rapporte le Guardian.

De multiples cas de braconnages d’écureuils ont été signalés dans les zones vertes de la ville ces derniers temps d’après Alexei Gorelov, qui dirige une unité de contrôle écologique.

Ces petits rongeurs à la queue en panache sont ensuite revendus pour 100 euros chacun sur des sites internet.

« Les animaux sauvages doivent être appréciés à distance, considère Gorelov. Bien que les sites internet décrivent les écureuils mis en vente comme des animaux gentils et amicaux qui peuvent vivre autour de la maison, ils peuvent en fait mordre et ne sont pas domestiqués. »

Depuis la semaine dernière, des patrouilles de police parcourent les parcs moscovites pour assurer la sécurité des écureuils. Les braconniers pris en flagrant délit risquent une amende de 425 euros.

2 commentaires

Ecrire un commentaire

  • […] Les écureuils disparaissent un à un dans les parcs de Moscou. En cause : les braconniers qui revendent ces petites bêtes pour servir d’animal de compagnie  […]

  • […] Les écureuils disparaissent un à un dans les parcs de Moscou. En cause : les braconniers qui revendent ces petites bêtes pour servir d’animal de compagnie  […]

Comment nous avons découvert trois nouvelles espèces de manchots dans l’océan Austral

Lire l'article