La pneumonie tue plus d’un million d’enfants par an

pneumonie
le professeur Jean-Louis Vilde (G), chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Bichat à Paris, et deux de ses médecins examinent, le 03 avril 2003, des radiographies des poumons de patients susceptibles d'être infecté par le SARS (syndrome respiratoire aigu sévère). Les cas de deux passagers ayant voyagé entre Hanoi et Paris sur le même vol qu'un médecin hospitalisé à Tourcoing (Nord) pour pneumonie atypique ont été classés comme "probables", a annoncé, le 04 avril 2003 à Paris, le professeur Lucien Abenhaïm, directeur général de la santé. AFP PHOTO DANIEL JANIN
Des médecins examinent des radios des poumons © AFP PHOTO DANIEL JANIN

Dans le monde, la pneumonie tue encore 1,1 millions d’enfants de moins de 5 ans chaque année. La maladie tue davantage de jeunes enfants que le paludisme, la tuberculose et le SIDA réunis. Avec les diarrhées, la pneumonie est la première cause de mortalité infantile dans le monde, rappelle l’Organisation Mondiale de la Santé le 12 novembre. « Un enfant de moins de cinq ans meurt de pneumonie toutes les 30 secondes, ce qui est d’autant plus déplorable que nous savons éviter ces décès sans devoir nécessairement faire appel à des solutions complexes », estime le Dr Mickey Chopra, responsable de la santé à l’UNICEF. L’OMS préconise une meilleure vaccination ainsi qu’un meilleur suivi médical des enfants.

L’Inde, un quart des cas de pneumonie mortelle chez les tout-petits

Un quart de ces victimes de la pneumonie, soit 370 000 enfants, sont des Indiens, rapporte le Times of India le 12 novembre. La maladie touche 45 millions d’enfants dans le pays. Les premières victimes sont les jeunes bébés, surtout s’ils souffrent de sous-nutrition ou s’ils sont prématurés. La lutte contre la mortalité infantile fait partie des Objectifs du Millénaire pour le Développement. De façon globale, elle a diminué de 26 % entre 2000 et 2010.

Ecrire un commentaire

Quand la Nature reprend ses droits, découvrez le travail photographique de Jonk

Lire l'article

ONU : Bachelet dénonce "les plus vastes et les plus sévères" reculs des droits humains qu'elle ait jamais vus

Lire l'article