Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Opération de sauvetage pour les animaux victimes du Typhon Haiyan

A resident makes his way past a pig on a flooded street during typhoon Nesat in San Mateo, Rizal, east of Manila on September 27, 2011. Typhoon Nesat brought the Philippine capital to a near standstill, with its vast rain band also flooding remote farms and vicious winds tearing roofs off buildings in coastal towns. AFP PHOTO/NOEL CELIS
Manilles, Philippines: un habitant de San Mateo amène son cochon à l'abri lors du typhon Nesat qui a frappé les Philippines en septembre 2011. © AFP PHOTO/NOEL CELIS

Une équipe de sauvetage du fonds international pour la protection des animaux (IFAW) vient d’arriver aux Philippines pour y secourir les animaux victimes du typhon Haiyan qui aurait déjà fait plus de 10 000 morts, selon les autorités du pays.

Environ 2 665 tête de bétails, 9 669 buffles d’eau, 107 367 cochons et 1 401 chèvres seraient exploités annuellement dans la région des Philippines impactée par Haiyan. Aucune estimation n’est pour le moment disponible quant au nombre de victimes animales qu’aurait fait ce typhon. L’équipe de l’IFAW, appuyée sur place par la société pour le bien être des animaux des Philippines (PAWS), va tenter d’évaluer la situation des animaux et leur distribuer l’aide dont ils ont besoin.

Les survivants de cette catastrophe n’ont en effet plus aucun moyen de nourrir leurs animaux, qu’ils soient domestiques ou d’élevage. Nombreuses sont les bêtes qui se retrouvent totalement livrée à elles-mêmes alors qu’elle bénéficiaient auparavant d’un abri et avaient à leur disposition de la nourriture et de l’eau.

Selon Anna Cabrera, Directrice générale de PAWS, « les images de la catastrophe rapportées par les médias laissent entrevoir d’innombrables personnes et animaux en détresse. Nous devons leur apporter l’aide nécessaire et subvenir à leurs besoins les plus urgents », rapporte l’IFAW.

2 commentaires

Ecrire un commentaire

  • […] Une équipe de sauvetage du fonds international pour la protection des animaux (IFAW) vient d’arriver aux Philippines pour tenter de secourir les animaux victimes de Haiyan  […]

    • Bex-Dalayeun Nicole

    Bien dommage que IFAW et d’autres restent impuissants quand il s’agit d’obtenir plus de bienveillance à l’égard des animaux d’élevage (sans valeur commerciale) après la catastrophe de Fukushima. Ce pourquoi il faut continuer à soutenir Naoto Matsumura qui mène un combat hautement symbolique en maintenant en vie un troupeau de environ 40 vaches dans la zone interdite. Une association nouvellement créée, Kizuna for Naoto, par la très sincère et intègre Sophie Mouton, journaliste, mérite d’être accompagnée et soutenue. Merci par avance de lui donner un coup de pouce en publiant cette information et après avoir vérifié la qualité du site de Sophie Mouton.