Une autoroute interdite la nuit pour protéger les animaux, en Inde

Indian villagers gather near the carcasss of an elephant after it was hit by a train near the forests of Marghat in West Bengal state, some 620 kilometres (385 miles) north of the state capital Kolkata, on May 30, 2013. A speeding passenger train Thursday killed four elephants in eastern India after the driver failed to see them in time, a state government minister said. AFP PHOTO/STR
Cadavre d'un éléphant après une collision avec un train dans la région de Bengali en Inde. © AFP/STR

Certains tronçons de l’autoroute 212 en Inde sont désormais interdits aux véhicules la nuit car ils traversent le parc national de Bandipur. L’interdiction de circuler concerne la portion qui relie les Etats de Karnataka et du  Kerala et fait l’objet d’une bataille juridique depuis son entrée en vigueur en 2010. Les deux Etats tentent d’obtenir de la Cour Suprême un assouplissement de cette interdiction et recherchent des routes alternatives. « L’autre sujet évoqué par les deux gouverneurs des provinces lors d’une réunion est le tracé du chemin de fer entre Nanjangud et Nilambur dans le Kerala qui doit aussi traverser, sur 22 km, le parc national de Bandipur »,   rapporte The Hindu. La voie ferrée étant elle aussi susceptible d’etre interdite à la circulation de nuit, elle pourrait être détournée.

Interdire le trafic nocturne vise à préserver les mammifères du parc, dont les tigres, les léopards et les éléphants, des collisions mortelles avec les voitures et les camions. D’une manière générale, les routes fragmentent les écosystèmes.

2 commentaires

Ecrire un commentaire

En Espagne, le lynx sauvé de l'extinction par un programme d'élevage en captivité

Lire l'article