Incendies en Australie, suivez la situation

Egypte : une cigogne arrêtée pour espionnage

Une cigogne se repose dans son nid apres l'installation d'une balise Argos sur son dos le 17 juillet au centre de reintroduction des cigognes de Hunawihr (Bas- Rhin), des chercheurs du CNRS ont installe sur plusieurs cigogneaux des balises Argos afin de suivre leur migration.
FRANCE, Hunawihr : Une cigogne se repose dans son nid apres l'installation d'une balise Argos sur son dos le 17 juillet au centre de reintroduction des cigognes de Hunawihr (Bas- Rhin), des chercheurs du CNRS ont installe sur plusieurs cigogneaux des balises Argos afin de suivre leur migration. © AFP

Soupçonnée d’espionnage par un pêcheur Egyptien, une cigogne « française » a été arrêtée par les autorités du gouvernement du Qena au sud de l’Egypt.

La cigogne interpellée ce weekend portait sur son dos une balise scientifique pour suivre sa migration. Le pêcheur qui a le premier aperçu l’animal a pris la balise pour un boitier de transmission et a donc tout de suite pensé à de l’espionnage.. Il a donc intercepté l’animal pour le livrer aux autorités de sa région. Le vétérinaire appelé pour vérifier l’état de santé de l’animal a pu confirmer qu’il s’agissait bien d’une balise scientifique et non d’une caméra de vidéosurveillance. Il donc pu également pu confirmer que l’animal n’était pas un espion étranger ! Si la cigogne est donc innocente, elle attend toujours derrières des barreaux que les autorités lui donnent le droit de redécoller, note The Guardian.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

  • Ce pêcheur égyptien était très cultivé puisqu’il connaissait l’histoire de l’Escadrille des Cigognes, dont les avions de chasse se sont illustrés sur tout les fronts pour la gloire de la France depuis 1914.

    Ceci étant, le vétérinaire égyptien ayant confirmé que l’appareil attaché sur le dos de la cigognes était bien une balise scientifique, pourquoi n’a-t-on pas relâché l’oiseau ?
    La connerie des hommes vole plus haut que les cigognes.
    Envoyer aux autorités concernées le merveilleux sketch de Fernand Raynaud : »Je ne suis pas un imbécile, puisque je suis douanier ».

    Paul