Royaume-Uni : la chasse aux blaireaux est ouverte

Honey Badger (Mellivora capensis) "Anatol"†licks honey from a honeycomb at the Tierpark zoo in Berlin on October 19, 2010. Anatol, who was born in January 2010 in Prague, is the first honey badger living in a German zoo. AFP PHOTO / MARIUS BECKER GERMANY OUT
© Marius Becker / AFP. « Anatol », le blaireau du zoo de Tierpark à Berlin léche du miel en Octobre 2010.

Très controversés dans le pays, les deux projets pilotes d’abattage de blaireaux pour lutter contre la prolifération de la tuberculose bovine au Royaume-Uni ont finalement débuté aujourd’hui.

Les défenseurs des blaireaux ont perdu leur bataille. Les deux projets pilotes d’abattage de ces animaux dans le Somerset et le Gloucestershire auront bien lieu. A l’origine de ces projets, les pertes économiques subies par la filière agricole du fait de la tuberculose bovine transmise par les blaireaux aux troupeaux. Des dizaines de milliers de vaches infectées par le virus ont ainsi été abattus l’an passé causant des pertes très importantes à la filière. En conséquence, plus de 5 000 blaireaux devraient être tués au cours des 6 prochaines semaines dans le cadre de ces 2 projets pilotes. Dans un communiqué envoyé à tous ses adhérents, Peter Kendall, président de l’Union Nationale des Fermiers, espère qu’à terme cet abattage réglera le problème de la tuberculose bovine dans le pays, note The Guardian.

Ecrire un commentaire

Produits végétariens : une étude pointe leur faible teneur en protéines végétales

Lire l'article